C’est im­por­tant de sa­voir s’adap­ter à son temps

Maxi - - Témoignage - Do­mi­nic An­ton, psy­cho­thé­ra­peute sys­té­mi­cien* * In­fos sur do­mi­ni­can­ton.fr.

Contrai­re­ment aux idées re­çues, la gé­né­ra­tion X, re­pré­sen­tée par les quin­qua­gé­naires et qua­dra­gé­naires d’au­jourd’hui, est très connec­tée. Elle sait par­fai­te­ment s’adap­ter aux (r)évo­lu­tions de la so­cié­té, peut-être mieux même que toutes les autres. Car c’est une gé­né­ra­tion qui a connu « l’avant In­ter­net » avec le ma­gné­to­scope, le Mi­ni­tel, les CD, tout en as­sis­tant à la dé­fer­lante du té­lé­phone por­table… Ce­la n’est pas si éton­nant, donc, de les re­trou­ver en vi­déastes ama­teurs sur YouTube. S’adap­ter et res­ter à la pointe de ce qui se fait pour ne pas être dé­pas­sé est pour cette gé­né­ra­tion de­ve­nu une ques­tion d’iden­ti­té. Suivre son temps, c’est éga­le­ment un ex­cellent moyen d’échan­ger des sou­ve­nirs et de fa­ci­li­ter la com­mu­ni­ca­tion entre pa­rents et en­fants. En créant sa chaîne sur le Web, on de­vient « vi­sible » de ma­nière sym­pa­thique et lu­dique. Ce­la flatte l’ego, bien en­ten­du, mais ce­la donne aus­si à beau­coup le sen­ti­ment d’avoir une vraie place « re­con­nue » et de se sen­tir utile.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.