Le bon usage de la brosse à dents

Il est ca­pi­tal de prendre soin de sa bouche, afin de pré­ser­ver vos dents et vos gen­cives.

Maxi - - C’est dans votre Maxi -

ne bonne hy­giène den­taire est im­por­tante pour gar­der des dents saines. Mais elle l’est aus­si pour la san­té. En ef­fet, en cas de gen­cives en mau­vais état, des bac­té­ries et mo­lé­cules in­flam­ma­toires peuvent pas­ser dans le sang et no­tam­ment aug­men­ter le risque de ma­la­dies car­dio­vas­cu­laires. D’où l’im­por­tance de choi­sir une brosse à dents adap­tée !

Un mo­dèle adap­té

Il est pré­fé­rable d’op­ter pour une brosse à poils souples, car ils se glissent mieux dans les sillons de vos dents et dans vos es­paces in­ter­den­taires. Contrai­re­ment à une idée fausse, les poils plus durs n’éli­minent pas mieux la plaque den­taire et ils agressent les gen­cives et l’émail des dents. Par ailleurs, veillez à ce que la tête de la brosse vous per­mette de bien ac­cé­der aux dents du fond : si­non, vi­sez plus pe­tit. Y a-t-il un meilleur choix entre brosse ma­nuelle ou élec­trique ? C’est une ques­tion d’ha­bi­tude. Les études scien­ti­fiques montrent une meilleure ef­fi­ca­ci­té sur l’éli­mi­na­tion de la plaque den­taire avec l’élec­trique. Mais à condi­tion que toutes les faces de dents soient bien bros­sées à chaque fois : donc, le bon bros­sage compte. Et pour une brosse élec­trique, op­tez aus­si pour des poils souples (par exemple, Oral-B, So­ni­care de Phi­lips).

Un bros­sage ef­fi­cace

Beau­coup de per­sonnes se brossent les dents à l’ho­ri­zon­tale. Une mau­vaise ha­bi­tude… Le bon geste pour des dents propres sans trau­ma­ti­ser les gen­cives : bros­ser « du rouge vers le blanc », au­tre­ment dit de la gen­cive vers la dent, puis ter­mi­ner par les faces ho­ri­zon­tales. Se­lon la grande en­quête 2017 de l’Union fran­çaise pour la san­té buc­co-den­taire (UFSBD) et Pierre Fabre Oral Care, un quart des Fran­çais avouent se bros­ser les dents moins de deux fois par jour. Or, deux bros­sages, ma­tin et soir, sont in­dis­pen­sables. « D’au­tant plus le soir, car la nuit la pro­duc­tion de sa­live di­mi­nuant, les dents sont bien plus vul­né­rables aux at­taques », sou­ligne le Dr Jacques We­maere de l’As­so­cia­tion den­taire fran­çaise, et vice-pré­sident de l’UFSBD. En­fin, le bros­sage doit du­rer au moins deux mi­nutes – et non une mi­nute ou moins comme sou­vent, ce qui ne per­met pas d’éli­mi­ner ef­fi­ca­ce­ment la plaque den­taire. « Et il doit être fait bien sûr après les re­pas, mais en at­ten­dant une de­mi-heure car, avant, il se pro­duit un pic acide qui fra­gi­lise l’émail : bros­ser trop tôt le fra­gi­li­se­rait da­van­tage, l’ex­po­sant aux ca­ries et à l’usure », pour­suit le spé­cia­liste.

Quatre brosses par an

Il est conseillé de chan­ger sa brosse à dents au mi­ni­mum tous les tri­mestres, ou avant, dès que les poils sont écar­tés ou un peu ébou­rif­fés. Or, en moyenne, on uti­lise moins de deux brosses par an au lieu des quatre re­com­man­dées… Pour que votre brosse reste saine, rin­cez-la bien, et lais­sez-la sé­cher à l’air pour que des bac­té­ries ne s’y dé­ve­loppent pas.

Des ac­ces­soires en plus

Même avec un bros­sage par­fait, il ar­rive que cer­taines zones ne soient pas bien at­teintes. D’où l’uti­li­té d’ac­ces­soires pour pré­ve­nir le dé­ve­lop­pe­ment de ca­ries, comme le fil den­taire à pas­ser entre des dents très ser­rées, ain­si que les bros­settes pour les es­paces ou­verts entre les dents près des gen­cives (de­man­dez con­seil au den­tiste pour le choix du bon dia­mètre). Il est im­por­tant d’uti­li­ser ces ins­tru­ments, no­tam­ment le soir. Et l’idéal est de les pas­ser avant le bros­sage : ain­si, le den­ti­frice peut agir par­tout.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.