6 conseils ma­lins pour être éco­lo au tra­vail

Pa­pier, car­ton, car­touches d’encre… La ma­jo­ri­té de nos dé­chets sont re­cy­clables. Si nous fai­sons des ef­forts sur notre lieu de tra­vail, on peut amé­lio­rer le sort de la pla­nète. Voi­ci quelques as­tuces pour prendre de bonnes ha­bi­tudes.

Maxi - - C’est dans votre Maxi -

Uti­li­sez un bloc mul­ti­prise

Qu’ils soient en veille ou éteints, les ap­pa­reils conti­nuent à consom­mer de l’élec­tri­ci­té s’ils res­tent en veille. Il faut donc pen­ser à les dé­bran­cher tous les soirs. Pour cou­per l’ali­men­ta­tion d’élec­tri­ci­té de votre écran d’or­di­na­teur, de l’im­pri­mante et de la pho­to­co­pieuse en un seul geste, pen­sez, s’ils sont dans la même pièce, à grou­per les bran­che­ments sur une mul­ti­prise mu­nie d’un in­ter­rup­teur.

Met­tez un frein sur le pa­pier

Se­lon l’Ademe, chaque em­ployé consomme, en moyenne, entre 70 et 85 kg de pa­pier par an, soit l’équi­valent de deux arbres. Vous pou­vez ré­duire votre consom­ma­tion de moi­tié en pro­gram­mant votre im­pri­mante en mode rec­to-ver­so. In­ci­tez le res­pon­sable des four­ni­tures à ache­ter du pa­pier is­su de fi­lières rai­son­nées ou avec un Éco­la­bel eu­ro­péen. Ce­la ga­ran­tit l’ori­gine du bois ou que le pa­pier est bien re­cy­clé.

3 Faites la lu­mière sur l’éclai­rage

Pro­fi­tez un maxi­mum de la lu­mière na­tu­relle en ins­tal­lant votre bu­reau le plus près pos­sible de la fe­nêtre. Plu­tôt qu’un néon ou un pla­fon­nier qui, en plus d’être éner­gi­vores, offrent un éclai­rage dif­fus, pré­fé­rez une lampe de bu­reau qui ci­ble­ra pré­ci­sé­ment votre es­pace de tra­vail et vous ap­por­te­ra aus­si un meilleur confort.

Par­lez de la col­lecte des dé­chets à votre em­ployeur

De­puis le 1er jan­vier 2017, les en­tre­prises de plus de 50 em­ployés sont dans l’obli­ga­tion de trier et d’as­su­rer le re­cy­clage de leur pa­pier sé­pa­ré­ment des autres dé­chets. L’an­née pro­chaine, ce se­ront toutes les en­tre­prises de plus de 20 per­sonnes qui se­ront concer­nées. Des en­tre­prises pri­vées* et La Poste**, avec le ser­vice Re­cy’go, pro­posent des box de col­lecte de dé­chets de bu­reau (go­be­lets, pa­pier, car­touches d’encre…). Elles s’oc­cupent, chaque mois, de ve­nir les re­ti­rer et de leur re­cy­clage (à par­tir d’en­vi­ron 40 eu­ros par mois). N’hé­si­tez pas à en par­ler à votre pa­tron ! * Voir les sites les­joyeux­re­cy­cleurs.com et ea­sy­re­cy­clage.com. ** La­poste.fr.

5 ´Evi­tez les tasses en plas­tique

Les go­be­lets se­ront in­ter­dits le

1er jan­vier 2020, ce qui n’em­pêche pas de faire des ef­forts dès main­te­nant pour li­mi­ter leur nombre – 4,73 mil­liards je­tés en France tous les ans. Chaque sa­la­rié uti­lise, en moyenne, 3 go­be­lets par jour, ce qui ne re­pré­sente pas moins de 32000 tonnes de dé­chets par an, dont seule­ment 1 % est re­cy­clé. Adop­tez l’at­ti­tude de nos voi­sins an­glais et nor­diques, ser­vez-vous d’un mug. Pro­fi­tez d’une bro­cante et ache­tez-en quelques-uns pour le bu­reau (on en trouve à 10 cen­times !).

6 Je­tez vos cour­riels in­utiles

Plus de 215 mil­liards de cour­riels sont échan­gés chaque jour dans le monde. Ceux que l’on re­çoit ou que l’on en­voie, mais qui ne sont pas sup­pri­més, sont sau­ve­gar­dés sur des or­di­na­teurs re­grou­pés au sein de da­ta cen­ters. Ces han­gars doivent être re­froi­dis 24 heures sur 24 afin d’évi­ter que les or­di­na­teurs ne chauffent. Ce­la gé­nère une énorme consom­ma­tion d’élec­tri­ci­té, l’équi­valent d’une ville de 50 000 ha­bi­tants. Le ca­bi­net de con­seil Car­bone 4 a cal­cu­lé, pour le compte d’Orange, que si cha­cun d’entre nous sup­pri­mait 50 cour­riels, ce­la équi­vau­drait à éteindre la tour Eif­fel pen­dant qua­rante-deux ans ou 2,7 mil­liards d’am­poules basse consom­ma­tion pen­dant une heure… Donc, plus de pi­tié pour les spams et autres cour­riels in­utiles ! Pour évi­ter qu’ils ne s’ac­cu­mulent, faites des filtres ou glis­sez-les di­rec­te­ment vers la cor­beille, puis vi­dez-la.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.