Kas­pers­ky Free

Pro­té­gé en toute gra­tui­té

Micro Pratique - - SOMMAIRE - Syl­vain Pi­chot

Jus­qu’ici, l’en­tre­prise russe Kas­pers­ky s’était tou­jours at­ta­chée à pro­po­ser des so­lu­tions an­ti­vi­rales payantes. Celles- ci ont d’ailleurs ob­te­nu les meilleures notes et contri­bué à un très haut ni­veau de pro­tec­tion contre les dan­gers d’In­ter­net. Pour des rai­sons de com­mu­ni­ca­tion ou pour tou­cher un pu­blic en­core plus large, son di­ri­geant a dé­ci­dé de rendre dis­po­nible une ver­sion gra­tuite de sa so­lu­tion, Kas­pers­ky Free. Pas aus­si com­plète que la ver­sion in­té­grale, elle of fre néan­moins une pro­tec­tion des fi­chiers, des e-mails, de la mes­sa­ge­rie ins­tan­ta­née, des sites Web tout en pro­po­sant éga­le­ment un ser vice de mises à jour au­to­ma­tiques. No­tez que le mo­dule Se­cure Con­nec­tion est éga­le­ment li­vré avec. Dis­po­nible au sein de la barre des tâches, cet ou­til de ré­seau pri­vé vir tuel (VPN) li­mi­té à une sé­lec­tion au­to­ma­tique du lieu de connexion et à 300 Mo pré­sente pour tant l’in­té­rêt d’être dis­po­nible gra­tui­te­ment. Si on veut al­ler plus loin (contrôle pa­ren­tal, pro­tec­tion des paie­ments, VPN éten­du), il est tou­jours pos­sible de pas­ser à une ver­sion su­pé­rieure via les nom­breuses op­tions (mar­quées d’une cou­ronne) ren­voyant vers une mise à jour aux fonc­tion­na­li­tés sup­plé­men­taires et payantes. Pour le mo­ment, la langue uti­li­sée est l’an­glais mais une tra­duc- tion se­ra très pro­chai­ne­ment dis­po­nible. Le lo­gi­ciel se pré­sente sous une forme gra­phique très claire, comme la ver­sion payante. L’uti­li­sa­teur vi­sua­lise toutes les in­for­ma­tions dont il a be­soin : l’or­di­na­teur est pro­té­gé.

L’in­té­gra­tion et l’uti­li­sa­tion

À no­ter que le lo­gi­ciel ins­talle des ex­ten­sions sur Ch­rome et… In­ter­net Ex­plo­rer. Pour­quoi ne pas pro­po­ser la même chose pour Edge, le na­vi­ga­teur de Mi­cro­soft sous Win­dows 10 ? Pour Ch­rome, l’ins­tal­la­tion est au­to­ma­tique tan­dis que pour In­ter­net Ex­plo­rer, une no­ti­fi­ca­tion aler te l’uti­li­sa­teur qu’il doit l’ins­tal­ler ma­nuel­le­ment. Cette étape fran­chie, cette voie est pro­té­gée. Dans l’ap­pli­ca­tion Kas­pers­ky Free, on peut lan­cer une ana­lyse du sys­tème de ma­nière ma­nuelle ou au­to­ma­tique. Celle-ci peut être com­plète, ra­pide ou sé­lec­tive avec la pos­si­bi­li­té de la pro­gram­mer. Un pé­ri­phé­rique ex­terne peut éga­le­ment être scru­té, si né­ces­saire. Comme d’ha­bi­tude, le lo­gi­ciel reste ex­trê­me­ment simple à uti­li­ser. Il suf­fit de pro­gram­mer une ana­lyse et de le lais­ser tra­vailler en tâche de fond. À no­ter que l’ap­pli­ca­tion uti­lise très peu de res­sources du sys­tème étant l’une des plus éco­nomes sur ce point dans sa ca­té­go­rie. L’ana­lyse, même com­plète est plu­tôt ra­pide. On ap­pré­cie. Les per for­mances de dé­tec­tion sont à la hau­teur de la ré­pu­ta­tion de l’en­tre­prise qui a tou­jours su pro­po­ser un haut ni­veau de pro­tec­tion. Kas­pers­ky Free est une ex­cel­lente so­lu­tion pour se pro­té­ger, du moins pour com­men­cer à se pro­té­ger et à pou­voir en­vi­sa­ger l’ave­nir en met­tant à jour le lo­gi­ciel, si be­soin.

L’in­ter­fa­ce­deKas­pers­kyF­ree es­ti­den­ti­queà­cel­le­de­la­ver­sion payante,bien­con­nue. Kas­pers­kySe­cu­reCon­nec­tion­per­metd’éta­blir une­con­nexion­sé­cu­ri­sée­de­pui­su­nau­tre­pays d’oùl’on­se­trouve,pou­run­maxi­mum­de­sé­cu­ri­té.

Qua­tre­do­mai­nes­sont­pro­té­gés­parKas­pers­ky Free:les­fi­chiers,les­co­des­mal­veillants­des­sites In­ter­net,la­mes­sa­ge­rieins­tan­ta­néeet­lese-mails. Pour­le­sautres,il­faut­pas­serà­la­caisse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.