LE CLAS­SE­MENT DES SO­LU­TIONS ANTIVIRUS

Micro Pratique - - TECHNO - Par Syl­vain Pi­chot EX­PERTS AVEC LES

Tous les mois, nous vous don­nons ren­dez-vous dans ces pages pour y trou­ver les meilleures so­lu­tions an­ti­vi­rales que nous avons pu éva­luer.

Avec le dé­ve­lop­pe­ment d’In­ter­net et des ré­seaux in­ter­con­nec­tés, il est né­ces­saire voire in­dis­pen­sable de prendre cer taines pré­cau­tions pour ne pas voir son tra­vail ou ses loi­sirs gâ­chés par des per­sonnes ou des codes mal­veillants, qu’ils cherchent à vous nuire per­son­nel­le­ment ou qu’ils s’adonnent à ce qu’il est conve­nu d’ap­pe­ler du pi­ra­tage in­for­ma­tique.

Si­mi­laires à ceux que l’on connaît pour l’homme d’un point de vue fonc­tion­nel, les vi­rus in­for­ma­tiques sont des créa­tions de per­sonnes qui sou­haitent nuire à plus ou moins grande échelle. Ils tran­sitent par In­ter­net ou s’échangent lors de trans­fer ts de don­nées entre per­sonnes. Leur fi­na­li­té est de rendre dé­li­cate l’uti­li­sa­tion d’un ou de plu­sieurs or­di­na­teurs voire de dé­truire pu­re­ment et sim­ple­ment les don­nées qu’il(s) contien(nen)t.

Afin d’évi­ter les désa­gré­ments des consé­quences de l’ins­tal­la­tion d’un vi­rus sur votre

or­di­na­teur, il convient de vous pro­té­ger ef fi­ca­ce­ment. Au­jourd’hui, il existe de nom­breuses so­lu­tions lo­gi­cielles plus ou moins com­plètes, plus ou moins oné­reuses, plus ou moins per for­mantes, et dont l’er­go­no­mie peut va­rier d’une in­ter face très simple, com­pré­hen­sible par tous, à des me­nus et sous-me­nus rem­plis de termes tech­niques.

Ne perdez ja­mais de vue qu’il faut réel­le­ment vous pro­té­ger contre les vi­rus in­for­ma- tiques. Comme la cein­ture de sé­cu­ri­té en voi­ture, l’ins­tal­la­tion d’une pro­tec­tion an­ti­vi­rale doit être obli­ga­toire pour qui tient tant soit peu à ses do­cu­ments. En outre, quelques ac­tions de bons sens sont aus­si à ap­pli­quer comme le fait de ne ja­mais ré­pondre ou suivre un e-mail qui semble vous avoir été en­voyé par votre banque ou votre four­nis­seur d’ac­cès à In­ter­net vous ré­cla­mant de vous connec­ter pour lui trans­mettre vos co­or­don­nées ban­caires. Cet e-mail sou­vent truf fé de fautes d’or tho­graphe vient di­rec­te­ment d’un pi­rate ou d’un site pi­rate qui en veut uni­que­ment à votre ar­gent en usur­pant l’iden­ti­té d’un or­ga­nisme que vous connais­sez.

Pour vous ai­der, notre ré­dac­tion vous pro­pose un guide d’achat des meilleures so­lu­tions an­ti­vi­rales du mar­ché, vous as­su­rant toutes un mi­ni­mum de risques de com­por te­ments bi­zar res de votre or­di­na­teur ou de des­truc­tions de don­nées.

Bap­ti­sée SA F E, la der­nière ver­sion de l’an­ti­vi­rus­deF-Se­cu­re­se­veut­plus er­go­no­mique et d’ une plus grande ef­fi­ca­ci­té pour la na­vi­ga­tion Web. L’ édi­teur pro­pose ain­si une or­ga­ni­sa­tion gra­phique épu­rée, uti­li­sable en mode tact ile, beau­coup plus claire qu’ au­pa­ra­vant. Grâce à cette clar­té d’ af­fi­chage, tous les uti­li­sa­teurs peuvent ap­pré­hen­der le lo­gi­ciel avec ef­fi­ca­ci­té et fa­ci­li­té. Le mo­dule blo­queur­dec on te­nus’ ap­puie sur dif­fé­rents types de mots-clés se­lon plu­sieurs ca­té­go­ries (Armes, Vio­lence, Culte, Haine, Drogues, Al­cool et ta­bac, etc .). Il est pos­sible de pla­cer des ex­cep­tions. La consul­ta­tion des sites ban­caires est pro­té­gée par une éva­lua­tion des risques tan­dis qu’ un mo­dule de contrôle pa­ren­tal est de mise pour ai­der à pré­ser­ver les plus jeunes des dan­gers d’ In­ter­net.

Cette mou­ture 2016 de l’ un des antivirus les plus uti­li­sés à tra­vers le monde se do te dé­sor­mais d’ un na­vi­ga­teur sé­cu­ri­sé afin de ras­su­rer l’ uti­li­sa­teur lors qu’ il se connecte sur le site d’ une banque ou pour ef­fec­tuer ses achats en ligne. C’ est très ef­fi­cace, même si l’ on au­rait ai­mé qu’ il dé­tecte au­to­ma­ti­que­ment les dits sites de­puis un autre na­vi­ga­teur. On peut aus­si comp­ter sur la pré­sence d’ un ges­tion­naire de mots de passe, ce qui per­met de n’ en avoir qu’ un seul àmé­mo­ri­ser. Une nou­velle fois, le ni­veau de pro­tec­tion est par­ti­cu­liè­re­ment éle­vé lors qu’ on en confie le­sac­cèsàA­vast.

La nou­velle mise à jour de Nort on Se­cu rit y Pre­mium­per­metd’ ap­por­ter un peu plus de pro­tec­tion no­tam­ment en ce qui concerne les dan­gers pro­ve­nant d’ In­ter­net avec un ni­veau par­ti­cu­liè­re­ment éle­vé en ma­tière de dé­tec­tion de sites hé­ber­geant des codes mal­veillants et de vi­rus in­con­nus. Un ef­fort a été fait pour oc­cu­per moins de res­sources et c’ est réus­si. L’ en­semble des ou­tils est co­hé­rent, per­for­mant tout en res­tant par­fai­te­ment ac­ces­sible à tous avec une in­ter­face gra­phique claire ain­si qu’ une ac­tion en tâche de fond plu­tôt dis­crète.

Avec une in­ter­face et un pan­neau de confi­gu­ra­tion to­ta­le­ment épu­rés, la nou­velle ver­sion de To­tal Sec u rit y ren­due par Bit de fen­dere st très simple à confi­gu­rer et à uti­li­ser, d’ au­tant que son com­por­te­ment reste as­sez dis­cret mal­gré une veille de tous les ins­tants. Le cru 2017 met l’ ac­cent sur les ran­som­wa­resd ont les at­taques croissent ces der­niers mois. En outre, on peut éga­le­ment comp­ter sur la nou­velle pos­si­bi­li­té d’ ana­ly­ser les ré­seaux pu­blics W i-Fi, pour plus de sé­cu­ri­té et tou­jours l’ ana­lyse de vul­né­ra­bi­li­té de l’ or­di­na­teur pour li­mi­ter les failles de sé­cu­ri­té.

Même si l’ in­ter­face de cette nou­velle ver­sion n’ a pas chan­gé par rap­port à la pré­cé­dente, elle reste tou­jours aus­si ef­fi­cace tant en clar­té qu’ en er­go­no­mie. Elle est par­fai­te­ment adap­té eaux en­vi­ron­ne­ments tac­tiles et est très bien or­ga­ni­sée pour que tous s’ y re­trouvent. Les per­for­mances de cette suite en termes de dé­tec­tion et de pro­tec­tion sont par­mi les meilleures du mar­ché grâce no­tam­ment à des ou­tils tels qu’ un double mo­teur d’ ana­lyse et un sys­tème de sui­vi de com­por­te­ment per­ti­nent. Même l’ or­di­na­teur est op­ti­mi­sé puis qu’ il est pos­sible d’ amé­lio­rer sa vi­tesse de dé­mar­rage. Les op­tions de confi­gu­ra­tion sont tou­te­fois nom­breuses san­sêtre in­di­ges­te­set ac­ces­si­blesà tous,no­vices comme confir­més. Dom­mage qu’une­ver­sion pour smart phone ne soit pas in­cluse.

Avec la der­nière ver­sion deKas­pers­ky In­ter­net Sec u rit y,vou­sê tes cer­tain d’ être pro­té­gé tout le temps et quoique vous fas­siez. Le pro­gramme sait se faire aus­si dis­cret que pré­ven­tif et, bien en­ten­du, peut vous per­mettre de res­ter à l’ abri des dan­gers d’ In­ter­net, no­tam­ment grâce à l’ in­té­gra­tion de l’ ou­til de pro­tec­tion de la vie pri­vée et l’ ac­cès à la web­cam de­vo­trePC. La mise en place d’ un ré­seauVPN est aus­si de la par­tie pour ceux qui sou­haitent se connec­ter à d’ autres en­droits que ceux pré vus au­to­ma­ti­que­ment parle ré­seau. Bref, une pro­tec­tion tous azi­muts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.