Bit­de­fen­der To­tal Se­cu­ri­ty 2019

Un peu plus pour la vie pri­vée

Micro Pratique - - SOMMAIRE - S. Pi­chot

C’est avec un peu d’avance que la nou­velle ver­sion de la suite de pro­tec­tion Bit­de­fen­der nous est pré­sen­tée cette an­née per­met­tant ain­si de se mettre à jour pour la ren­trée avec les toutes der­nières avan­cées en ma­tière de sé­cu­ri­té. Nous l’avons es­sayé pour vous et voici nos im­pres­sions.

Cette an­née, l es équipes de dé­vel op­pe­ment Bit­de­fen­der nous livrent une nou­velle mou­ture pen­dant l ’ été. La mise à j our peut donc être tran­quille­ment ap­pli­quée aux heures es­ti­vales pour être to­ta­le­ment prêt à la ren­trée. Ch­ro­no­lo­gi­que­ment, c’est peut-être une bonne chose… Rap­pe­lons que l ’ édi­teur pro­pose plu­sieurs ver sions : Bit­de­fen­der An­ti­vir us Plus, I nter­net Se­cu­ri­ty et To­tal Se­cu­ri­ty. Nous vous lais­sons consul­ter le ta­bleau com­pa­ra­tif des dif­fé­rentes fonc­tion­na­li­tés pré­sentes ou non au sein de ces suites d’ou­tils car c’est bien ce­la dont il s’agit. En ef­fet, quel que soit le ni­veau de pro­tec­tion sou­hai­té, vous êtes sûr de dis­po­ser de tous les mo­dules né­ces­saires pour vous as­su­rer une pro­tec­tion mi­ni­male mais ef­fi­cace. La ver­sion To­tal Se­cu­ri­ty est la plus com­plète pro­po­sant même jus­qu’à un des­truc­teur de do­cu­ments et des mo­dules d’op­ti­mi­sa­tion de l’uti­li­sa­tion des res­sources du système. La ver­sion 2019 de To­tal Se­cu­ri­ty de Bit­de­fen­der pro­pose plu­sieurs nou­veau­tés in­té­res­santes. La pre­mière, peut- être pas la plus im­por­tante mais la plus vi­sible, est le chan­ge­ment d’in­ter­face. Le ta­bleau de bord peut ain­si être per­son­na­li­sé grâce à quatre vi­gnettes in­ter­chan­geables re­pré­sen­tant les fonc­tions que vous uti­li­sez le plus sou­vent :

Ana­lyse pour dé­tec­ter les vir us, Exa­men pour veiller aux vul­né­ra­bi­li­tés, Consul­ter vos por te-mon­naie élec­tro­niques, ou­ver­ture du

VPN, af­fi­chage du Des­truc­teur de fi­chiers, etc. Dom­mage que la pro­po­si­tion d’ins­tal­la­tion sur un autre ap­pa­reil ne puisse pas être rem­pla­cée par une ac­tion ra­pide plus utile.

En­core des nou­veau­tés !

Outre l’in­ter­face, le lo­gi­ciel a aus­si ga­gné en sé­cu­ri­té. En ef­fet, ce­lui-ci est dé­sor­mais ca­pable de ten­ter de blo­quer les at­taques avant qu’elles ne se dé­clenchent en les ar­rê­tant, le cas échéant, au mo­ment de leur pro­pa­ga­tion. Grâce à cer taines vul­né­ra­bi­li­tés connues et re­pé­rées à l’aide d’ana­lyse de com­por te­ments in­ha­bi­tuels, les codes malveillants peuvent se dé­ployer en si­lence pré­pa­rant une at­taque. Dans l es f aits, ce­la li­mite très sé­rieu­se­ment les risques. Si vous êtes at­ta­qué par des ran­som­wares qui vous ré­clament de l’ar­gent contre le dé­blo­cage de vos fi­chiers, le lo­gi­ciel peut les éra­di­quer et al­ler même jus­qu’à vous pro­po­ser une so­lu­tion de restauration des do­cu­ments tou­chés. Pra­tique, cette opé­ra­tion au­to­ma­tique ne de­mande au­cune in­ter ven­tion de l’uti­li­sa­teur. Une autre nou­veau­té est l’in­té­gra­tion d’un ou­til de réseau pri­vé per­son­nel (VPN) afin de res­ter ano­nyme sur In­ter­net. Ce­la peut être utile d’au­tant qu’il faut tout de même l’utiliser avec at­ten­tion car le vo­lume des don­nées échan­gé n’est pas illi­mi­té (on ne sait d’ailleurs pas à com­bien de Mo on a droit). Il faut pas­ser à la ver­sion payante Pre­mium du VPN de Bit­de­fen­der pour pas­ser outre cette li­mi­ta­tion. Dom­mage.

Per­son­na­li­sez le ta­bleau de bord du lo­gi­ciel qui vous per­met d’ap­pli­quer des vi­gnettes d’ac­tions ra­pides.

Un VPN est pro­po­sé en ver­sion de base pour vous per­mettre d’être to­ta­le­ment ano­nyme sur le net. Seul hic, le vo­lume des don­nées est li­mi­té et il faut pas­ser payer pour l’avoir en illi­mi­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.