Gré­go­ry ARGANÈSE

Midi Olympique - - Pro D2 5e journée -

Ta­lon­neur de Bayonne

Vannes est une équipe qui a beau­coup de coeur, sur­tout chez elle. Elle se­ra dif­fi­cile à ma­noeu­vrer. On ne sait pas ce qui nous at­tend. On va donc se concen­trer sur nous. Nos dé­pla­ce­ments ne se sont pas bien pas­sés jus­qu’ici. Il faut re­trou­ver de la cons­tance, ce qui nous manque. La vi­sion du quo­ti­dien a certes chan­gé de­puis ven­dre­di der­nier mais on est at­ten­du par­tout. Si on se re­trouve sur notre jeu, ce­la de­vrait al­ler, à condi­tion que cette vic­toire face à Dax ne re­tombe pas comme un souf­flet. Notre bon tra­vail à l’en­traî­ne­ment ne se tra­duit pas pour l’ins­tant le week-end, sur­tout à l’ex­té­rieur jus­te­ment. La dé­fense est un sec­teur où on est en dif­fi­cul­té mais n’ou­blions pas que Bayonne est aus­si une équipe of­fen­sive. Mais si les er­reurs dé­fen­sives sont rec­ti­fiées, on pour­ra re­trou­ver notre rythme. Dax n’est qu’une étape. Il faut s’en ser­vir. Si c’est pour s’in­cli­ner en­core à l’ex­té­rieur, cette vic­toire ne ser­vi­ra à rien.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.