PLACE AU JEU !

Midi Olympique - - Ovalie Fédérale 1 Jean-Prat - 2e journée - Par Da­vid BOURNIQUEL

Match piège pour les Or­thé­ziens ! Pour lan­cer cette sai­son de Fé­dé­rale 2 mil­lé­sime 20172018, les joueurs de l’em­blé­ma­tique pré­sident Alain Su­zan ac­cueille­ront le va­leu­reux pro­mu, Saint-Paul-lès-Dax, au­teur d’une ma­gni­fique der­nière sai­son à l’éche­lon in­fé­rieur. Même s’ils se gar­de­ront bien de le dire (l’or­thé­zien est humble et pru­dent !), les Béar­nais font fi­gure de fa­vo­ris pour cette ren­contre. Leur ex­pé­rience parle pour eux et la dy­na­mique in­suf­flée par leur der­nier exer­cice les place dans des condi­tions idéales à l’heure de re­dé­mar­rer la sai­son. Pour rap­pel, les hommes du pré­sident Su­zan avaient connu une phase ré­gu­lière à deux vi­tesses. Après un dé­part ca­non, qui les avait vus s’im­po­ser face à tous les ca­dors (à la fa­veur, il est vrai, d’un ca­len­drier fa­vo­rable fa­vo­ri­sant les ré­cep­tions sur les dé­pla­ce­ments), Or­thez avait en­suite connu un pe­tit trou d’air dé­but 2017. Rien de très grave puisque les ri­ve­rains du gave de Pau ont ra­pi­de­ment re­dres­sé la barre pour ar­ra­cher la troi­sième place qua­li­fi­ca­tive. Après quoi ils ont li­vré de très belles phases fi­nales, ne s’in­cli­nant qu’en quarts face à Ber­ge­rac, dans un match à leur por­tée, qu’ils ont lais­sé fi­lé par manque de maî­trise. Pas ques­tion pour les joueurs de l’USO de se voir mon­ter en Fé­dé­rale 1. Les ob­jec­tifs sont plus terre à terre. Ils ont tel­le­ment ai­mé jouer les phases fi­nales et faire plai­sir à leur pu­blic en­thou­siaste que connaître à nou­veau la joie de dis­pu­ter des matchs cou­pe­rets au prin­temps pro­chain se­ra l’ob­jec­tif avoué des Or­thé­ziens. Et ils savent que pour y par­ve­nir dans cette poule re­le­vée, ils de­vront réa­li­ser un par­cours qua­si par­fait à do­mi­cile. La ré­cep­tion des joueurs de Saint-Paul-lès-Dax doit per­mettre de lan­cer la sai­son idéa­le­ment et de prendre confiance.

DES SAINT-PAULOIS PAS SOUPE-AU-LAIT !

Du cô­té des Landais, ce pre­mier match à l’ex­té­rieur se joue­ra sans grosse pres­sion. De quoi prendre le pouls de la di­vi­sion se­rei­ne­ment. Il fau­dra pour eux, en plus, ro­der leur ef­fec­tif qui a connu quelques bou­le­ver­se­ments du­rant l’in­ter­sai­son, au pre­mier rang des­quels un chan­ge­ment d’en­traî­neurs. William Bon­net (avants) et Jé­ré­my Car­rère (ar­rières) pre­nant la suite du duo Laurent Diaz – Fa­brice La­lanne. Les deux nou­veaux techniciens de­vront in­té­grer huit joueurs ar­ri­vants, dont Damien Lar­rieu, an­cien de Soyaux-An­gou­lême évo­luant au poste de troi­sième ligne centre et qui vien­dra ap­por­ter toute son ex­pé­rience à ses jeunes co­équi­piers. Mal­gré cette phase de ro­dage, pas ques­tion pour les Landais de ve­nir à Or­thez en vic­times ex­pia­toires. En tant que re­ce­vant, ce se­ra à Or­thez de prendre le jeu à son compte et de sup­por­ter la pres­sion gé­né­rée par ce pre­mier match. Tous les voyants sont au vert pour les deux équipes qui voguent sur des dy­na­miques ver­tueuses. Ce choc doit don­ner le ton de la sai­son et per­mettre à cet état de grâce de per­du­rer. Place au jeu !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.