SUR­TOUT, PAS DE BLAGUE

DEUXIÈME REN­CONTRE POUR LES MOINS DE 20 ANS. VAIN­QUEURS DE L’IR­LANDE LORS DE LA PRE­MIÈRE JOUR­NÉE, AVEC LE BO­NUS OF­FEN­SIF (34-24), LES BLEUETS DOIVENT CONFIR­MER CONTRE L’ÉCOSSE (20 H 45).

Midi Olympique - - Tournoi des 6 Nations - Par Pierre DAUDIÈS

Les Bleuets ont fait le tra­vail contre l’Ir­lande en ou­ver­ture du Tour­noi sa­me­di der­nier. Une vic­toire, du vo­lume de jeu et de l’en­ga­ge­ment, les jeunes Fran­çais ont mis tous les in­gré­dients pour prendre cinq points très im­por­tants. « On ne s’at­ten­dait pas à do­mi­ner au­tant les Ir­lan­dais », ex­pli­quait le ma­na­ger des moins de 20 ans, Sé­bas­tien Pi­que­ro­nies, sur­pris mais sa­tis­fait du ré­sul­tat, mal­gré une se­conde pé­riode moins maî­tri­sée. Il ajoute : «Quelques si­tua­tions ont été mal gé­rées. Si on avait en­core plus sco­ré lors de nos temps forts en pre­mière mi-temps, on au­rait eu plus d’avance et la deuxième mi-temps au­rait été dif­fé­rente... »

Contre l’Écosse, l’ob­jec­tif reste la vic­toire, et les cinq points .En 2016, les Bleuets s’étaient dé­jà im­po­sés au Broad­wood Sta­dium (36-21). L’an pas­sé, ils avaient éga­le­ment rem­por­té un suc­cès bo­ni­fié, en France cette fois. Il faut re­mon­ter en 2010 pour re­trou­ver trace d’un match sans vic­toire de France moins de 20 ans sur les terres écos­saises. À l’époque, Bleuets avaient ar­ra­ché un match nul et ter­mi­né la com­pé­ti­tion à la qua­trième place. De­puis, les Fran­çais ne comptent que des larges vic­toires. Contre l’Ecosse, ils ins­crivent en moyenne 28 points par match.

L’ÉCOSSE, LE MEILLEUR COMME LE PIRE

Pour l’oc­ca­sion, le staff des Bleuets a dé­ci­dé de don­ner leur chance à sept nou­veaux joueurs (voir plus bas). L’op­por­tu­ni­té de « voir d’autres gar­çons qui ont un po­ten­tiel, confiait Sé­bas­tien Pi­que­ro­nies. Ces ro­ta­tions étaient pré­vues. Nous avons la chance d’avoir un groupe étof­fé où, sur cer­tains postes, des joueurs sont équi­va­lents en qua­li­té ».

Le jeune pi­lierBam­ba se­ra ti­tu­laire en lieu et place de Bren­nan. En­tré en dé­but de se­conde mi-temps contre l’Ir­lande, le Bri­viste fut au­teur d’un match plus que sé­rieux. In­té­res­sant en mê­lée fer­mée, il a aus­si fait par­ler sa puis­sance à quelques mètres de l’en-but pour ins­crire le cin­quième es­sai de son équipe... Pre­mière aus­si pour les troi­sièmes ligne Ze­gueur et He­guy ain­si que les trois­quarts, Le­bel, Se­gu­ret, Tau­zin et Bou­de­hent.

Face à eux, se dresse un ad­ver­saire im­pré­vi­sible. En juin der­nier, les jeunes Écos­sais ont ter­mi­né cin­quièmes du cham­pion­nat du monde ju­niors, en bat­tant l’Aus­tra­lie, le Pays de Galles, l’Ir­lande et l’Ita­lie. Avant d’af­fron­ter la France, les «Scots» res­tent sur une lourde dé­faite en terre gal­loise (363) et n’ont rem­por­té que cinq de leurs onze der­nières ren­contres. En 2017, ils avaient fi­ni le tour­noi à l’avant der­nière place, de­vant l’Ita­lie.

Après une en­trée in­té­res­sante contre l’Ir­lande à Bor­deaux, sym­bo­li­sée par un es­sai, le jeune pi­lier bri­viste Dem­ba Bam­ba, se­ra cette fois ti­tu­laire à l’oc­ca­sion du dé­pla­ce­ment des Bleuets en Écosse ce ven­dre­di soir. Pho­to Icon Sport

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.