Ob­jec­tif France

L’IN­TER­NA­TIO­NAL ES­PA­GNOL N’A PAS ÉTÉ CONVO­QUÉ POUR DIS­PU­TER LES DEUX PRO­CHAINS MATCHS DE QUA­LI­FI­CA­TION POUR LE MON­DIAL. IL A LES YEUX RI­VÉS VERS LA MON­TÉE EN PRO D2.

Midi Olympique - - Tournoi des 6 Nations - G. C.

Gré­go­ry Maiquez n’a pas ac­com­pa­gné en dé­but de se­maine ses co­équi­piers Da­vid Bar­re­ra et Fa­bien Per­rin au ras­sem­ble­ment de l’équipe na­tio­nale d’Es­pagne, qui joue­ra contre la Rus­sie et la Rou­ma­nie deux matchs dé­ci­sifs pour la qua­li­fi­ca­tion au Mon­dial 2019 au Ja­pon. La Géor­gie dé­jà qua­li­fiée en qua­li­té de troi­sième de poule lors de la der­nière édi­tion, une nou­velle porte s’est ou­verte en Eu­rope, et les Es­pa­gnols se dis­putent avec les Russes et les Rou­mains la qua­li­fi­ca­tion di­recte et la place de bar­ra­giste qui ou­vri­ra un duel contre les Sa­moans. Ce se­ra donc sans Gré­go­ry Maiquez, au­quel les sé­lec­tion­neurs ont pré­fé­ré à la mê­lée les deux frères Rouet, joueurs de Pro D2 à Nar­bonne et à Bayonne. Gré­go­ry Maiquez (32 ans, 14 sé­lec­tions) joue­ra donc à Ver­chère contre Tarbes. La confi­gu­ra­tion de cette op­po­si­tion touche aus­si à l’idée des phases fi­nales. En l’état ac­tuel du clas­se­ment, Bres­sans et Tar­bais se­raient ad­ver­saires en de­mie vers la mon­tée en Pro D2. Leur op­po­si­tion de ce week-end pré­fi­gure peut-être un duel éli­mi­na­toire. « Ha ouais, je n’avais pas abor­dé cette ren­contre de cette ma­nière », a com­men­té un Gré­go­ry Maiquez très dé­ten­du, les yeux tou­jours fixés sur la pre­mière place d’Aix-en-Pro­vence, et en de­hors de toute pros­pec­tive, la concen­tra­tion tout orien­tée vers l’amé­lio­ra­tion du jeu de son équipe. Che­ville ou­vrière par son poste, il fait par­tie des meubles par son vé­cu. Le Tou­lou­sain Maiquez dé­but à L’Union avant le dé­part en ca­det vers le Stade tou­lou­sain - avait d’abord quit­té la Ville rose en po­sant ses va­lises en Bour­gogne. Ses quatre ans au Cha­lon de la bonne époque, et son an­née tran­si­toire pas­sée à Mâ­con après le dé­pôt de bi­lan des Cha­lon­nais, avaient convain­cu les re­cru­teurs bres­sans. Il y joue sa sep­tième sai­son. Yoann Bou­lan­ger était dé­jà son en­traî­neur à son ar­ri­vée : « Il était com­plet, son pro­fil col­lait à notre jeu. Ce­la s’est vé­ri­fié par la suite. » Et pour être tout à fait com­plet, il a ra­jou­té à son arc la corde du tir au but. Il oc­cupe la charge de­puis un match de la sai­son der­nière où son 100 % de réus­site avait per­mis un suc­cès contre Aix-en-Pro­vence. Ce pe­tit ga­ba­rit in­épui­sable (26 ti­tu­la­ri­sa­tions lors du pas­sage de Bourg-en-Bresse en Pro D2 en 2013-2014) offre une pa­no­plie d’ac­tion to­tale. C’est Bourg-en-Bresse qui en pro­fi­te­ra ce week-end.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.