RIEN DE PAR­TI­CU­LIER À CHYA­KU, SAUF QUE…

Montagnes - - EXPÉ -

Chya­ku avec ses ruines in­trigue. Pour­quoi ce vil­lage est aban­don­né, que s’est-il pas­sé ? À l’unique lodge, Ni­ma et sa femme nous ex­pliquent l’his­toire du vil­lage. Les Kham­pas ont mi­gré ici, s’ins­tal­lant sur les al­pages d’été du vil­lage de Naar. Après 4 à 5 ans, les au­to­ri­tés sont ve­nues pour les conduire à Po­kha­ra au camp de ré­fu­giés ti­bé­tain ac­tuel. Les Kham­pas sont les ha­bi­tants du Kham, une ré­gion de l’est du Ti­bet. Ils se sont illus­trés en se ré­vol­tant contre les Chi­nois dans les an­nées 60 et ont or­ga­ni­sé la fuite du Da­laï-la­ma. Ils ont une sta­ture im­po­sante qui contraste avec la taille plus pe­tite des Ti­bé­tains du Ti­bet cen­tral. Par ailleurs, ce sont des ca­va­liers ha­biles sur leurs pe­tits che­vaux et ils ont une ré­pu­ta­tion de ter­ribles guer­riers. Re­tour à Chya­ku ; Ni­ma et sa femme ont construit la lodge il y a deux ans. Ils ont deux gar­çons à Na­mo­boud­dha (val­lée de Kat­man­dou) et une fille à Po­kha­ra. Deux gar­çons à Na­mo­boud­dha, ce­la si­gni­fie qu’ils ont re­mis l’édu­ca­tion de leurs fils au mo­nas­tère pour des rai­sons fi­nan­cières. Pour com­plé­ter la culture de leurs champs à Naar (pommes de terre, orge et millet), ils ont in­ves­ti dans cette lodge, deux chambres, une salle à man­ger. Ni­ma fait l’ap­pro­vi­sion­ne­ment à che­val. La bienveillance de ce jeune couple, leur vie, leur spon­ta­néi­té nous plongent dans ce Né­pal qu’on aime, tou­chant, at­ta­chant. Plus tard dans la soi­rée, les bha­rals des­cendent des pentes du Kang Gu­ru (6 981 m) pour se mê­ler aux yacks, la meilleure pro­tec­tion contre le léo­pard des neiges.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.