150 che­vaux : la puis­sance reine

Moteur Boat Magazine - - SOMMAIRE - TEXTE : BER­TRAND BEAUJEAN ET ÉDOUARD DESGREZ. PHOTOS: CH­RIS­TIAN MON IER, BO­RIS RÉ J OU ET LES AU­TEURS.

Les « 150 » s’afff­frontent de nou­veau dans ce com­pa­ra­tif sur le ca­nal de Ouis­tre­ham, mon­tés sur une coque Oc­que­teau Os­trea 600. Un choc entre l’an­cienne et la nou­velle gé­né­ra­tion de mo­teurs, avec des sur­prises à la clef !

Il faut re­mon­ter à 2012, soit Mo­teur Boat n° 268, pour re­trou­ver nos der­niers essais sur cette puis­sance. Un cer­tain nombre d’ac­teurs étaient dé­jà de la par­tie (Hon­da, Su­zu­ki 150 TL, Mer­cu­ry Op­ti­max, Mer­cu­ry 150 EFI), tan­dis que d’autres ont été rem­pla­cés. Le 150 Ve­ra­do, par exemple, n’est plus au ca­ta­logue, tout comme l’Evinrude 150 E-Tec G1 ou l’an­cienne ver­sion du Sel­va 150 XSR. La sor­tie ré­cente de la deuxième gé­né­ra­tion E-Te cet du Su­zu­ki 150 AP nous a ce­pen­dant dé­ci­dés à tes­ter une nou­velle fois les 150 che­vaux. Ce n’est pas les mo­to­ristes qui vont nous contre­dire, cette puis­sance est cru­ciale et par­mi les plus de­man­dées sur le mar­ché fran­çais puis­qu’elle est re­trou­vée sur les coques ri­gides et se­mi-ri­gides de 6 à 7 mètres et même sur les uni­tés de 8 à 8,50 mètres, en bi­mo­to­ri­sa­tion.

Oc­que­teau s’est mon­tré pro­vi­den­tiel

Cette fois, ce n’est pas un Zo­diac Pro Open 650 qui nous a ser­vi de sup­port. Nous avons tro­qué le se­mi­ri­gide de 670 kg contre un ti­mo­nier d’une tonne. En quête d’un ba­teau au Nau­tic de Pa­ris, nous nous étions ar­rê­tés sur le stand d’Ocque- teau. Ch­ris­tian Mo­nier, l’am­bi­tieux re­pre­neur du chan­tier, a tout de suite vu dans ce com­pa­ra­tif l’op­por­tu­ni­té de mettre sa marque en avant. Deux Os­trea 600 ont donc été ex­pé­diés mi-fé­vrier chez Snip Yach­ting à Ouis­tre­ham. Nous avons réuni toutes les marques, à l’ex­cep­tion de Ya­ma­ha qui n’a pas sou­hai­té ve­nir (voir notre en­ca­dré). Mais le mo­to­riste était en quelque sorte vir­tuel­le­ment pré­sent au tra­vers du Sel­va Ma­rine, qui part sur la base du F150 ja­po­nais pour dé­ve­lop­per son 150 XSR.

Les deux temps font de la ré­sis­tance

En 150 che­vaux, il est pos­sible de choi­sir entre deux temps et quatre temps. En des­sous de 15 che­vaux et au-des­sus de 300, c’est quatre temps pour tout le monde ! Sur nos huit hors-bord tes­tés, trois sont des deux temps, avec in­jec­tion di­recte bien en­ten­du. Ap­pa­ru en 1999, l’Op­ti­max est le doyen de la bande. Il a su­bi entre-temps quelques amé­lio­ra­tions (en 2011 no­tam­ment) pour res­ter conforme aux normes. Le ver­dict est tom­bé du­rant le com­pa­ra­tif : le Pro XS Op­ti­max reste le 150 che­vaux qui ac­cé­lère le plus fort, à une en­co­lure de­vant un autre deux temps, le tout nou­vel E-Tec G2

p. 108

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.