Un open pour le bas­sin d’Ar­ca­chon

Moteur Boat Magazine - - SILLAGE INFOS -

Raba... les ha­bi­tants du bas­sin connaissent for­cé­ment ce nom. Créé en 1958 par Ch­ris­tian Raba, ce chan­tier naval est ins­tal­lé près du port de La Teste-de-Buch. Après avoir des­si­né et construit des ba­teaux uti­li­taires, en par­ti­cu­lier pour une cé­lèbre fa­mille de pêcheurs du bas­sin d’Ar­ca­chon, Ch­ris­tian Raba se tourne dans les an­nées 1970 vers la plai­sance en construi­sant des pi­nasses. Au dé­but des an­nées 1990, il part en re­traite et cède les rênes du chan­tier à son gendre Yann Le Gal­lou­dec. La même an­née, la ré­gion Aqui­taine choi­sit le chan­tier Raba pour construire la pre­mière pi­nasse à mo­teur élec­trique ; la coque est en po­ly­es­ter, ce qui est une pre­mière pour le chan­tier et le dé­but d’une nou­velle ère. Si le pont et les in­fra­struc­tures res­tent en bois, les coques des pi­nasses Raba se­ront dé­sor­mais fa­bri­quées dans cette ma­tière. Pa­ral­lè­le­ment, Yann Le Gal­lou­dec dé­ve­loppe un autre mo­dèle ap­pe­lé Bac de plai­sance (Bas­sin d’Ar­ca­chon Crui­ser). Il s’agit d’une uni­té de 11 mètres de long, do­tée d’une ca­rène à l’étrave très tu­li­pée mais au fond plat do­té d’une pe­tite quille, pro­pul­sée en ligne d’arbre, en­tiè­re­ment per­son­na­li­sable et adap­tée à la na­vi­ga­tion sur le bas­sin. Le pont réa­li­sé en bois com­prend une ca­bine équi­pée de quatre cou­chages, d’une cui­sine et d’un ca­bi­net de toi­lette. Ce ba­teau, dont la fa­bri­ca­tion de­mande plus de 1 000 heures de tra­vail, compte à ce jour 26 exem­plaires. Pro­po­sé à par­tir de 125 000 € avec un 275 che­vaux Nan­ni die­sel, le Bac a été dé­cli­né pour 2017

Une ver­sion Open qui fait la part belle au cock­pit.

en une ver­sion Open des­si­née par l’ar­chi­tecte bor­de­lais Vincent Du­cha­te­let et dont le pre­mier exem­plaire ver­ra le jour d’ici à quelques se­maines. Conçu sur la même ca­rène que le Bac clas­sique, l’Open s’en dif­fé­ren­cie par son rouf consi­dé­ra­ble­ment ré­duit au pro­fit du cock­pit qui de­vient la pièce maî­tresse du bord. Même s’il dis­pose de deux cou­chages et d’un pe­tit com­par­ti­ment toi­lette, le Bac Open se pré­sente comme un ba­teau « de jour ». Grâce à deux tables es­ca­mo­tées dans le plan­cher, son cock­pit se trans­forme en un grand car­ré pou­vant ac­cueillir 12 per­sonnes. Plus mo­derne avec ses formes ar­ron­dies, cet Open se­ra pro­po­sé en une ver­sion de 11,50 mètres ou de 10,80 mètres. Elle se­ra mo­to­ri­sée par un Yan­mar de 370 che­vaux qui de­vrait lui per­mettre de dé­pas­ser 30 noeuds. Comme toutes les uni­tés du chan­tier Raba, le Bac Open est en­tiè­re­ment per­son­na­li­sable et bé­né­fi­cie d’une belle fi­ni­tion où le bois est très pré­sent. Le prix de base de cette nou­velle uni­té de­vrait se si­tuer au­tour de 135 000 €, et de l’ordre de 200 000 € équi­pé.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.