Un nou­veau souffle

Le concept du ca­bin-crui­ser en Z-drive a beau­coup souf­fert de la crise et n’a plus la cote. Pour­tant, le nou­veau GS 259 du chan­tier Glas­tron ne manque pas d’atouts et pour­rait bien don­ner en­vie aux plai­san­ciers de re­nouer avec la croi­sière cô­tière…

Moteur Boat Magazine - - ESSAI - TEXTE : STÉPHANIE DE LOUS­TAL. PHOTOS : VIR­GI­NIE PELAGALLI.

Ico­nique dans les an­nées 1970, la marque Glas­tron est en­trée de­puis deux ans, avec d’autres grandes en­seignes amé­ri­caines telles que Four Winns et Well­craft, dans le gi­ron du groupe Bé­né­teau. Dis­tri­buée de­puis peu par Jean­neau, elle amorce un nou­veau dé­part sur le mar­ché eu­ro­péen et plus par­ti­cu­liè­re­ment sur le mar­ché hexa­go­nal. La gamme a été en­tiè­re­ment re­vue ; si elle est prin­ci­pa­le­ment com­po­sée de bo­wri­ders mo­to­ri­sés en hors-bord et en in-bord, elle dis­pose d’un mo­dèle à ca­bine, le GS 259. For­cé­ment moins élan­cé dans ses lignes que les bow-ri­ders, ce ca­bin-crui­ser n’en de­meure pas moins as­sez élé­gant pour une uni­té de ce type sou­vent ca­rac­té­ri­sée par un em­bon­point né­ces­saire à une bonne ha­bi­ta­bi­li­té.

Le GS 259 est au ga­ba­rit rou­tier

En fait, ce ba­teau est éton­nant à bien des égards. En plus de sa sil­houette as­sez har­mo­nieuse, bien qu’il af­fiche un ti­rant d’air éle­vé pour une lar­geur de 2,55 mètres qui le rend trans­por­table sur re­morque, ce ba­teau sur­prend par son ha­bi­ta­bi­li­té. La hau­teur sous bar­rots au pied de la des­cente est de 1,90 mètre et celle de la mid­ca­bine, ins­tal­lée sous le poste de barre, va­rie entre 95 et 61 cen­ti­mètres en fonc­tion de l’en­droit. Sé­pa­rée par un ri­deau de cour­toi­sie, elle pro­fite d’un grand cou­chage de 2,10 mètres sur 1,37 mètre et dis­pose de nom­breux ran­ge­ments très fa­ci­le­ment ac­ces­sibles. La pointe du ba­teau est oc­cu­pée par le car­ré,

mo­du­lable en un cou­chage de 2 mètres sur 1,70 mètre. Si­tué sur bâ­bord en bas de la des­cente, le bloc-cui­sine est équi­pé en stan­dard d’un évier et de nom­breux ran­ge­ments, mais le ré­fri­gé­ra­teur ain­si que le ré­chaud sont des op­tions. En face, sur tri­bord, le ca­bi­net de toi­lette de 1,82 mètre de hau­teur sous bar­rots re­çoit des WC – électriques en op­tion –, ain­si qu’un pe­tit la­va­bo et un mi­roir ; il est re­gret­table que le hu­blot ne soit pas ou­vrant pour as­su­rer l’aé­ra­tion de cet es­pace. D’une ma­nière gé­né­rale, les amé­na­ge­ments in­té­rieurs du GS 259 sont as­sez fonc­tion­nels, dom­mage que les marches et le plan­cher soient re­cou­verts d’une mo­quette un peu vieillotte.

Un vaste so­la­rium dans le cock­pit

Le GS 259 pos­sède un cock­pit très mo­du­lable. Une fois la table abais­sée et le dos­sier ar­rière bas­cu­lé, le car­ré ex­té­rieur pla­cé sur tri­bord der­rière le poste de barre se conver­tit en un im­mense bain de so­leil de plus de 2 mètres de long. Sur bâ­bord, une mé­ri­dienne ins­tal­lée dans le sens de la lon­gueur suc­cède à un bloc-cui­sine ex­té­rieur si­tué à l’en­trée du cock­pit près de la pla­te­forme de bain. Les ca­bin-crui­sers sont des ba­teaux au com­por­te­ment tou­jours as­sez dé­rou­tant. Leur em­bon­point les rend sen­sibles à la gîte, au rou­lis et au vent, et leur pi­lo­tage n’est pas tou­jours fa­cile, car il de­mande de sa­voir bien uti­li­ser les flaps. Dans ce do­maine, le GS 259 nous a agréa­ble­ment sur­pris. Son dé­jau­geage est i mmé diat avec une ab­sence to­tale de ca­brage, ce qui est as­sez rare sur une uni­té de ce type et est cer­tai­ne­ment dû au pro­cé­dé SSV (Su­per Stable V) dont est équi­pée la ca­rène et qui consiste à ac­cé­lé­rer le dé­jau­geage tout en confé­rant au ba­teau une meilleure sta­bi­li­té. Le GS 259 est ef­fec­ti­ve­ment ex­trê­me­ment stable, sans ce com­por­te­ment « de bou­chon » as­sez cou­rant sur les ca­bin-crui­sers. En outre, la ca­rène dé­flé­chit par­fai­te­ment et son pas­sage en mer est doux, même dans le beau cla­pot ren­con­tré le jour de nos es­sais. Les flaps s’uti­lisent fa­ci­le­ment et réa- gissent im­mé­dia­te­ment. Avec un MerC­rui­ser de 250 che­vaux, il dé­passe 30 noeuds en vi­tesse de pointe et fait preuve d’une belle vi­va­ci­té. Seule la ma­noeu­vra­bi­li­té au port reste as­sez ré­duite, comme sur tous les ba­teaux de ce type, et né­ces­site pour plus de tran­quilli­té la pré­sence d’un pro­pul­seur d’étrave.

Le cock­pit re­çoit sur bâ­bord une mé­ri­dienne et en face un coin re­pas consti­tué d’une ban­quette en U et d’une table.

Le bloc-cui­sine ex­té­rieur est en stan­dard, mais le ré­fri­gé­ra­teur est une op­tion.

La mid-ca­bine dis­pose d’un vaste cou­chage et, dans le fond, de grands ran­ge­ments. No­tez au pre­mier plan les marches re­cou­vertes de mo­quette et le ri­deau de sé­pa­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.