Exemples de for­mules sans sol­vant

Moteur Boat Magazine - - ENTRETIEN -

• Pein­ture an­ti­dé­ra­pante

Ori­gi­naire de Nou­velle-Zé­lande, le Ki­wi­grip (voir Moteur Boat n° 313) est une for­mu­la­tion en phase aqueuse sur base acry­lique. Très ré­sis­tant à l’usure et aux UV, il reste souple pour fa­vo­ri­ser l’ac­cro­chage, tout en adhé­rant sur la qua­si­to­ta­li­té des sup­ports. Comme tous les pro­duits en phase aqueuse, les ou­tils se net­toient très fa­ci­le­ment à l’eau.

• Im­per­méa­bi­li­sant

Dans la fa­mille des pro­duits dé­per­lants, qui contiennent tous une pro­por­tion sub­stan­tielle de sol­vants, la for­mule Nik­wax (voir Moteur Boat n° 239) en phase aqueuse fait fi­gure d’ex­cep­tion. Très connue dans le monde exi­geant de l’al­pi­nisme, la marque d’ori­gine bri­tan­nique maî­trise le su­jet de l’en­tre­tien des tex­tiles au point de for­mu­ler ex­clu­si­ve­ment des pro­duits de net­toyage et d’étan­chéi­té en phase aqueuse.

• Ré­sine époxy

Conçue pour pro­té­ger et sta­bi­li­ser les sur­faces en bois, la ré­sine Re­sol­tech 1010 est mis­cible à l’eau, ce qui fa­ci­lite l’im­pré­gna­tion des fibres et le net­toyage des ou­tils, pra­ti­que­ment im­pos­sible avec les époxy conven­tion­nels. Par­fai­te­ment trans­pa­rent après sé­chage, le film dé­po­sé est ex­trê­me­ment ré­sis­tant à l’usure et au poin­çon­ne­ment, des qua­li­tés utiles pour créer un fond dur avant un ver­nis.

• Po­lish

Spé­cia­liste de la fi­ni­tion, Fa­re­cla (voir Moteur Boat n° 242) est l’un des rares à avoir dé­ve­lop­pé une gamme de po­lishs en phase aqueuse. Mal­gré l’ab­sence de sol­vants, les ré­sul­tats sont d’un ni­veau au moins aus­si éle­vé et aus­si du­rable que les for­mu­la­tions conven­tion­nelles.

• La­sures

Pour nos tests de la­sures (voir Moteur Boat n° 306), cer­tains pro­duits ven­dus en grande sur­face étaient ba­sés sur une for­mu­la­tion en phase aqueuse, mais leur du­ra­bi­li­té n’a pas été à la hau­teur de leur fa­ci­li­té d’em­ploi.

• Pein­tures et ver­nis

En 2006, Co­mus Ma­rine a dé­ve­lop­pé sous la marque Plas­ti­coque et la ré­fé­rence 380 une sé­rie de pro­duits de fi­ni­tion en phase aqueuse, po­ly­uré­thane bi­com­po­sant et époxy. Très convain­cant sur le plan tech­nique, ces pro­duits n’ont mal­heu­reu­se­ment pas ren­con­tré leur pu­blic et ont de­puis été re­ti­rés du ca­ta­logue, au pro­fit des seules al­kydes en phase aqueuse, pein­ture et ver­nis, sous la ré­fé­rence Plas­ti­coque 180.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.