Les croi­sié­ristes épin­glés pour les fu­mées des pa­que­bots

Moteur Boat Magazine - - SILLAGE -

Se­lon l’or­ga­ni­sa­tion al­le­mande Na­bu, seule­ment 11 na­vires sur les 63 qui des­servent les ports d’Eu­rope ont fait l’ef­fort de s’équi­per a mi­ni­ma pour ré­duire leurs émis­sions d’oxyde d’azote (NOx). « En dé­pit des an­nonces qui sont faites, le bi­lan des ac­tions en­vi­ron­ne­men­tales de l’in­dus­trie des croi­sières est pauvre », es­time Leif Miller, le di­rec­teur de Na­bu. Tui et Ha­pag-Lloyd ont do­té leurs na­vires de ca­ta­ly­seurs, mais n’ont pas fait d’émules, en dé­pit d’un en­jeu sa­ni­taire fort. Le fioul lourd uti­li­sé par ces na­vires est for­te­ment émet­teur de par­ti­cules qui af­fectent l’or­ga­nisme. Les concen­tra­tions me­su­rées aux abords des ports sont cent fois plus éle­vées que par­tout ailleurs dans les villes d’es­cale. Une si­tua­tion sur la­quelle l’Ac­cord de Pa­ris sur le cli­mat et la der­nière di­rec­tive eu­ro­péenne sur la pol­lu­tion de l’air sont sans ef­fet. Ces deux textes ne s’ap­pliquent pas au sec­teur du trans­port ma­ri­time. Mais la ré­gle­men­ta­tion n’est pas tou­jours ab­sente. « En Manche, en Bal­tique et en mer du Nord, les pays ri­ve­rains ont créé des zones de contrôle qui im­posent de chan­ger de car­bu­rant dès qu’on y pé­nètre », ex­plique Char­lotte Le­pitre, de France na­ture en­vi­ron­ne­ment. Ces contraintes n’ont tou­te­fois pas cours en At­lan­tique et en Mé­di­ter­ra­née. La balle est aus­si dans le camp des ports qui doivent in­ves­tir pour ac­cueillir les ba­teaux pro­pul­sés au gaz na­tu­rel li­qué­fié (GNL) ou pour leur as­su­rer un bran­che­ment élec­trique afin d’évi­ter de faire tour­ner les gé­né­ra­teurs quand ils sont à quai. « C’est le choix de l’es­cale froide fait en 2015 par le port de Mar­seille avec la Com­pa­gnie mé­ri­dio­nale de na­vi­ga­tion. Elle laisse au re­pos les mo­teurs de ses ba­teaux qui sont connec­tés au ré­seau du port », ex­plique Her­vé Tho­mas, dé­lé­gué gé­né­ral d’Ar­ma­teurs de France. En Manche, Brit­ta­ny Fer­ries a op­té pour le GNL. Même chose pour Cos­ta, qui va se faire li­vrer deux na­vires de « nou­velle gé­né­ra­tion » en 2019 et 2020.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.