Toi­lettes ou bain de so­leil ?

Moteur Boat Magazine - - ESSAI -

Le bow-ri­der dis­pose de deux bains de so­leil, l’un si­tué dans le bow-ri­der et ob­te­nu une fois un cous­sin cen­tral mis en place, et l’autre sur la cale du mo­teur in-bord. La par­tie tri­bord de ce der­nier se sou­lève pour créer une sorte de dos­sier. Le bo­wri­der est éga­le­ment pro­po­sé avec une double pla­te­forme de bain. À la pre­mière, in­té­grée dans le moule de coque et me­su­rant 45 cen­ti­mètres, s’ajoute en op­tion une se­conde de même di­men­sion et sur la­quelle se fixe l’échelle de re­mon­tée. Cette double pla­te­forme aug­mente l’es­pace à bord et montre toute son uti­li­té lors des séances de sport de trac­tion, wa­ke­board, ski nau­tique ou wa­ke­surf, au­tant d’ac­ti­vi­tés pour les­quelles le bow-ri­der est con­çu. De son cô­té, l’open dis­pose dans sa console de pi­lo­tage d’un vaste es­pace qui peut ser­vir de ran­ge­ment ou ac­cueillir en op­tion des WC chi­miques, très utiles lorsque les séances de pêche s’éter­nisent un peu. En­fin, l’ar­rière du ba­teau est do­té d’as­sises es­ca­mo­tables, trans­for­mant cette par­tie du ba­teau en une pla­te­forme de lan­cer que les pê­cheurs ap­pré­cie­ront sû­re­ment.

L’open dis­si­mule dans sa console de pi­lo­tage un es­pace de ran­ge­ment ac­ces­sible par l’avant, et qui peut re­ce­voir des WC chi­miques.

En­ca­drant la cu­vette mo­teur, deux pe­tites as­sises pos­sèdent un dos­sier qui peut se ra­battre afin d’ob­te­nir des pla­te­formes idéales pour le lan­cer.

Le Lb bow-ri­de­rid peut t ac­cueillir une ex­ten­sion de plage de bain ; son bain de so­leil ar­rière dis­pose d’une po­si­tion so­fa.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.