Es­cale à Chiog­gia

Moteur Boat Magazine - - NAVIGATION -

Sur­nom­mée à juste titre la pe­tite Ve­nise, la ville de Chiog­gia n’a rien à en­vier à Ve­nise et aux autres îles de la la­gune. Ni­chée à l’ex­trême sud de la la­gune, Chiog­gia ne bé­né­fi­cie pas du même en­goue­ment que Ve­nise. Pour­tant, cette ville de 50 000 ha­bi­tants offre de nom­breux at­traits. Elle reste re­la­ti­ve­ment peu en­va­hie par le flot tou­ris­tique et son port de pêche et son mar­ché aux pois­sons mé­ritent à eux seuls le dé­tour. Ce port est d’ailleurs l’un des plus im­por­tants et ac­tifs de l’Ita­lie. Chiog­gia est tra­ver­sé par quelques ca­naux dont le Ve­na qui consti­tue l’une des prin­ci­pales ar­tères ma­ri­times de la ville et où de nom­breuses scènes de ci­né­ma cen­sées re­pré­sen­ter Ve­nise sont tour­nées. Ce ca­nal est tra­ver­sé par une di­zaine de ponts et est bor­dé par le très au­then­tique mar­ché aux pois­sons. Une cin­quan­taine d’étals pro­posent tout type de pois­sons et crus­ta­cés (bars, do­rades, soles, pieuvres, lan­gous­tines, es­pa­dons, cre­vettes…) dans une am­biance co­lo­rée et par­ti­cu­liè­re­ment vi­vante. C’est ici que se ré­vèle la vé­ri­table am­biance de la ville, et il n’est pas conce­vable de se pro­me­ner en ville sans faire un dé­tour par ce site pit­to­resque. Le pont Vi­go fait par­tie des plus cé­lèbres et il est cer­tai­ne­ment du plus beau de Chiog­gia. Il a été construit en 1685 pour rem­pla­cer l’an­cien pont fait de bois dé­truit pen­dant la guerre de Chiog­gia en 1378. Le pont Vi­go est sou­vent com­pa­ré au pont du Rial­to de Ve­nise.

Un des plus beaux mar­chés aux pois­sons de la ré­gion

Les plai­san­ciers ont le choix de faire es­cale dans deux ma­ri­nas dif­fé­rentes. La pre­mière, Por­to Tu­ris­ti­co San Fe­lice, se si­tue à Sot­to­ma­ri­na juste en face de Chiog­gia et offre de nom­breuses places, mais elle est un peu ex­cen­trée au contraire de la se­conde ma­ri­na, Dar­se­na Le Sa­line, idéa­le­ment si­tuée pour vi­si­ter le centre his­to­rique. De plus, elle est par­fai­te­ment équi­pée et est même do­tée d’une pis­cine ac­ces­sible aux plai­san­ciers. Le mu­sée ar­chéo­lo­gique et eth­no­gra­phique de la la­gune sud, abri­té par l’église San Francesco, per­met de dé­cou­vrir l’his­toire de la la­gune par le biais de cartes et d’ob­jets di­vers de­puis l’époque ro­maine. La par­tie eth­no­gra­phique traite des cou­tumes lo­cales se rap­por­tant à la mer, aux chan­tiers ma­rins et aux ob­jets de la vie cou­rante et pro­pose de ma­gni­fiques ma­quettes et pein­tures. Le centre-ville de Chiog­gia s’ar­ti­cule au­tour de la prin­ci­pale ar­tère rou­tière pa­ral­lèle au ca­nal prin­ci­pal d’où partent per­pen­di­cu­lai­re­ment de très nom­breuses pe­tites rues et ruelles. La ville est très ani­mée en soi­rée et les res­tau­rants sont sou­vent bon­dés, si bien qu’il vaut mieux ré­ser­ver sa table pour sa­vou­rer une ex­cel­lente piz­za en ter­rasse.

La prin­ci­pale ar­tère ma­ri­time, le ca­nal Ve­na, est as­sez étroite et tra­ver­sée par neuf ponts.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.