Le clas­se­ment Na­vi­ly de vos ports pré­fé­rés…

Nous avons con­tac­té la so­cié­té Na­vi­ly pour éta­blir à par­tir de ses re­tours de clients un clas­se­ment des meilleurs ports en France, en Es­pagne et en Ita­lie. Voi­ci le pal­ma­rès !

Moteur Boat Magazine - - SOMMAIRE - TEXTE: ÉDOUARD DES G REZ. PHO­TOS: CA­MILLE MOIRE N C, FRAN­ÇOIS PA­RIS, VIR­GI­NIE PELA GAL LI, BO­RIS RÉ J OU.

L’ar­ri­vée d’ap­pli­ca­tions com­mu­nau­taires sur les té­lé­phones a trans­for­mé la fa­çon de choi­sir un hô­tel ou un res­tau­rant ; cette mi­ni-ré­vo­lu­tion touche pe­tit à pe­tit la plai­sance. Le pion­nier dans la no­ta­tion des ports par les plai­san­ciers est l’ap­pli­ca­tion Na­vi­ly. Son sys­tème a été mis en place en juillet 2017. Mo­teur Boat a vu là une au­baine de com­pi­ler toutes les notes re­cueillies de­puis un an pour éta­blir un pal­ma­rès des ports, à tra­vers l’ex­pé­rience des 70 000 uti­li­sa­teurs de l’ap­pli. Nous avons choi­si de re­te­nir uni­que­ment les ports ayant re­cueilli un mi­ni­mum de dix avis, afin que la note soit vrai­ment re­pré­sen­ta­tive.

Com­ment est fait le clas­se­ment ?

Certes, le sys­tème n’est pas en­core par­fait, puis­qu’une part im­por­tante des uti­li­sa­teurs se trouve en Mé­di­ter­ra­née, si bien que la fa­çade at­lan­tique ain­si que la Manche sont sous­re­pré­sen­tées dans ce pal­ma­rès. Il n’en reste pas moins que nous avons pu éta­blir avec Na­vi­ly un clas­se­ment de plus de trente ports fran­çais et quinze ports étran­gers de Mé­di­ter­ra­née. Ces der­niers sont ré­gu­liè­re­ment vi­si­tés par des plai­san­ciers fran­çais, comme le prouvent les té­moi­gnages sur le site et sur l’ap­pli Na­vi­ly. Les plai­san­ciers donnent une note de 1 à 5, sur cinq dif­fé­rents cri­tères. Le pre­mier est l’ac­cueil, par exemple l’aide à l’amar­rage

du ba­teau ou en­core les ren­sei­gne­ments don­nés par la ca­pi­tai­ne­rie aux plai­san­ciers de pas­sage. Le deuxième est la pro­pre­té, celle des ins­tal­la­tions sa­ni­taires, de l’eau du port, des pon­tons… La troi­sième note concerne les ser­vices et équi­pe­ments dis­po­nibles tels que le wi­fi, l’eau et l’élec­tri­ci­té ou en­core la lo­ca­tion de vé­lo. Une note « com­merces » est aus­si at­tri­buée : y a-t-il un ship­chand­ler à proxi­mi­té ? Une bou­lan­ge­rie, une su­pé­rette ? La dernière note, ap­pe­lée « tou­risme », éva­lue l’at­trac­ti­vi­té tou­ris­tique de l’es­cale : quels sont les lieux à vi­si­ter, les ac­ti­vi­tés au­tour du port, les cu­rio­si­tés lo­cales… Plus im­por­tant en­core est le com­men­taire que chaque plai­san­cier peut ajou­ter à cô­té de sa note, pour dé­crire spé­ci­fi­que­ment son ex­pé­rience et jus­ti­fier la note en ques­tion.

Le ver­dict France : la Côte d’Azur se dé­fend bien

Les uti­li­sa­teurs de Na­vi­ly placent le vieux port de Saint-Ra­phaël sur la plus haute marche du po­dium. Les com­men­taires mettent l’ac­cent sur une qua­li­té d’ac­cueil ir­ré­pro­chable de la part de l’équipe de la ca­pi­tai­ne­rie, ce qui se tra­duit par une note de 4,85/5. L’autre point fort de Saint-Ra­phaël est la proxi­mi­té et l’offre plé­tho­rique de com­merces (4,83/5). Le port de Beau­lieu-sur-Mer rafle la deuxième place grâce à une note d’ac­cueil proche de la per­fec­tion (4,97 !) et un bon score sur la pro­pre­té et le ser­vice. Les com­men­taires louent le calme des lieux, l’at­trait tou­ris­tique et la va­rié­té des com­merces. Cannes n’est pas en reste avec une belle troi­sième place, mal­gré ses 724 places à gé­rer. La note glo­bale est bien sûr ti­rée vers le haut par l’at­trait tou­ris­tique de la ville et le grand nombre de com­merces à proxi­mi­té du port. Les vi­si­teurs sont aus­si sa­tis­faits par l’ac­cueil et par le prix at­trac­tif des places, si l’on en croit les com­men­taires. Saint-Pierre-des-Em­biez se taille une belle qua­trième place grâce à la qua­li­té de l’ac­cueil et des ser­vices, mais aus­si à la pro­pre­té des lieux. Les vi­si­teurs sont sen­sibles à l’ac­cueil, à la beau­té de l’en­vi­ron­ne­ment et sont vi­si­ble­ment im­pres­sion­nés par les sa­ni­taires très so­phis­ti­qués ! Der­nier du top 5, Man­de­lieu­la-Na­poule avec ses 914 places s’en sort bien, avec des in­fra­struc­tures et une pro­pre­té qui im­pres­sionnent les vi­si­teurs. Les ser­vices sont éga­le­ment très com­plets. Et l’At­lan­tique ? Même s’il existe moins d’uti­li­sa­teurs de Na­vi­ly en Bre­tagne, en Manche et dans le sud-ouest, on voit tout de même ap­pa­raître à la 26e place du clas­se­ment le port du Crouesty dans le Mor­bi­han. Ce der­nier a une bonne note dans la ru­brique com­merces et ser­vices, mais les re­tours des uti­li­sa­teurs font état d’un manque de places l’été et d’un ac­cueil pas tou­jours cour­tois. Le port du Pa­lais

à Belle-Île (Bre­tagne sud) a droit à la 29e place. Les vi­si­teurs ap­pré­cient le cadre et l’at­trait tou­ris­tique, mais se plaignent du bruit et des amar­rages à couple.

Ver­dict Es­pagne et Ita­lie : la Sar­daigne au top !

Car­lo­forte au sud de la Sar­daigne est une es­cale fai­sant l’una­ni­mi­té au­près des uti­li­sa­teurs de Na­vi­ly. Ma­rine Si­fre­di avec ses 300 places re­çoit une note glo­bale de 4,75/5 grâce à un ac­cueil très ap­pré­cié, ain­si qu’à la pro­pre­té et à l’at­trait tou­ris­tique de l’es­cale. L’en­thou­siasme des vi­si­teurs ne semble pas ter­ni par l’ab­sence de pompe à es­sence sur le port ! En réa­li­té, celle-ci se trouve à cinq mi­nutes à pied et le port four­nit un ré­ser­voir à rou­lette de 110 litres avec un pis­to­let, pour se rendre à la sta­tion. Sar­daigne tou­jours, mais cô­té est, la ma­ri­na di Bau­nei re­çoit la deuxième meilleure note avec un ac­cueil de grande qua­li­té et un bon ni­veau de pro­pre­té glo­bal. Les vi­si­teurs ap­pré­cient l’équipe fran­co­phone à la ca­pi­tai­ne­rie et le fait de pou­voir se faire li­vrer les courses ef­fec­tuées à la su­pé­rette voi­sine. La troi­sième place re­vient au port es­pa­gnol de Blanes sur la Cos­ta Bra­va. Il s’illustre par son fort at­trait tou­ris­tique, son ac­cueil et par les ser­vices four­nis. Le seul bé­mol concerne les com­merces, qui sont un peu loin. Aux Ba­léares, la ma­ri­na la Lon­ja sur l’île de Palma est à la qua­trième place du clas­se­ment. L’in­té­rêt tou­ris­tique, les com­merces et l’ac­cueil sont les atouts ma­jeurs ; les vi­si­teurs aiment de plus la proxi­mi­té avec le centre-ville. En­fin, le cin­quième du clas­se­ment des ports étran­gers est la ma­ri­na Sal­pan­core à Pa­lerme, au nord de la Si­cile. La note sur la qua­li­té d’ac­cueil est ex­cel­lente, et la ma­ri­na se voit at­tri­buer un 5 sur 5 dans la ru­brique « com­merces ». Les uti­li­sa­teurs pointent ce­pen­dant des pro­blèmes au ni­veau des sa­ni­taires et l’ab­sence de sys­tème de trai­te­ment des eaux usées. ■

Les chiffres in­diquent le clas­se­ment res­pec­tif des dif­fé­rents ports et ma­ri­nas.

Beau­lieu-sur-Mer ob­tient une note qua­si par­faite pour la qua­li­té d’ac­cueil.

Le vieux port de Cannes ob­tient une belle troi­sième place.

Confort, bruit, am­biance sont des cri­tères dé­ter­mi­nants dans la no­ta­tion des plai­san­ciers.

Le port de Cal­vi a en­core des ef­forts à faire pour fi­gu­rer par­mi les bien no­tés du clas­se­ment Na­vi­ly.

Ces ports mé­di­ter­ra­néens sont ap­pré­ciés des plai­san­ciers fran­çais et eu­ro­péens uti­li­sa­teurs de Na­vi­ly.

De nom­breuses es­cales en At­lan­tique (ici le port des Bas-Sa­blons, à Saint-Ma­lo) ne sont pas pré­sentes au clas­se­ment, puisque, pour l’ins­tant, les uti­li­sa­teurs de Na­vi­ly na­viguent da­van­tage en Mé­di­ter­ra­née.

La ma­ri­na de Car­lo­forte en Sar­daigne est plé­bis­ci­tée et ob­tient la meilleure note du clas­se­ment Es­pagne et Ita­lie !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.