• Bé­né­teau Flyer 8 Spa­ce­deck

Outre une ligne plus fluide et plus élé­gante, le chan­tier a su conser­ver, sur cette ver­sion open, la no­tion d’es­pace et de cir­cu­la­tion fa­cile, tout en sé­cu­ri­sant da­van­tage le pont avant.

Moteur Boat Magazine - - SOMMAIRE -

Dans sa ver­sion Open, le Flyer 8 re­prend le même plan de pont que le 7.7 Spa­ce­deck qu’il rem­place, avec un vaste cock­pit ar­rière équi­pé en stan­dard d’une grande ban­quette ca­lée sur tri­bord et un sa­lon de pont avant consti­tué de ban­quettes la­té­rales et d’une double as­sise ados­sée à la console. Le pont est de plain-pied de l’avant à l’ar­rière et la cir­cu­la­tion à bord est fa­cile et bien sé­cu­ri­sée grâce à une hau­teur de franc-bord qui va­rie entre 70 et 76 cen­ti­mètres se­lon les en­droits et à des pas­sa­vants larges de 32 cen­ti­mètres. Plus étroit que le 7.7, ce qui lui per­met d’être au ga­ba­rit rou­tier, le cock­pit du 8 Spa­ce­deck n’en pos­sède pas moins un bel es­pace qui peut, en op­tion, se trans­for­mer en un agréable car­ré grâce à des ban­quettes la­té­rales re­pliables dans les francs-bords et à l’ajout d’une jo­lie table en bois mas­sif.

Un bain de soleil dans le cock­pit

Un ran­ge­ment pour le ra­deau de sur­vie est pré­vu sous la ban­quette ar­rière qui se trans­forme en quelques se­condes en un bain de soleil mo­no­place une fois le dos­sier ra­bat­tu vers le mo­teur. Il fau­dra ce­pen­dant bien veiller, au mo­ment de bas­cu­ler ou de re­mon­ter le dos­sier, à ce que le hors-bord ne soit pas re­le­vé au risque d’en­dom­ma­ger le ca­pot. Un por­tillon sur bâ­bord per­met d’ac­cé­der aux larges pla­te­formes de bain, celle de bâ­bord

ac­cueillant l’échelle de re­mon­tée et celle de tri­bord un coffre. Les deux sièges ba­quets du poste de barre sont ré­glables d’avant en ar­rière et de haut en bas et dis­posent d’assises re­le­vables pour un pi­lo­tage de­bout les fesses en ap­pui.

Une console bien en­ve­lop­pante

Sur l’ar­rière des dos­siers, des mains cou­rantes en in­ox très pra­tiques per­mettent à des pas­sa­gers de se te­nir de­bout en toute sé­cu­ri­té. La po­si­tion de conduite est d’au­tant plus agréable que l a console de pi­lo­tage de ce nou­veau Flyer dis­pose d’un pare-brise plus en­ve­lop­pant et plus pro­tec­teur : il est éga­le­ment cein­tu­ré par une ef­fi­cace main cou­rante. Le pi­lote pro­fite d’un re­pose-pied in­té­gré et de ma­nettes de gaz ins­tal­lées sur un pu­pitre à bonne dis­tance du vo­lant. Le ta­bleau de bord bien li­sible peut ac­cueillir un écran mul­ti­fonc­tion de 9 pouces. Il manque juste un vi­de­poche à por­tée de main. La console dis­si­mule une pe­tite ca­bine de 1,60 mètre de hau­teur sous bar­rots à l’en­droit le plus haut, et dans la­quelle peuvent être lo­gés en op­tion des WC ma­rins ain­si qu’un ré­fri­gé­ra­teur. Cet es­pace

Le pont est de plain-pied de­puis le cock­pit jus­qu’à l’avant et la cir­cu­la­tion est bien sé­cu­ri­sée par de larges pas­sa­vants et une bonne hau­teur de franc-bord.

La table de cock­pit fait par­tie du pack Confort ; les ban­quettes la­té­rales sont des op­tions fac­tu­rées 1 500 €.

La ban­quette ar­rière de 1,78 mètre de long est pla­cée sur tri­bord, lais­sant un pe­tit pas­sage de 33 cm pour ac­cé­der aux plages de bain. Le dos­sier bas­cule vers l’ar­rière, créant un bain de soleil de 88 cm de large.

La baille à mouillage est grande et pro­fonde et peut re­ce­voir un guin­deau élec­trique. La del­phi­nière est une op­tion.

Le plan­cher du cock­pit ac­cueille trois coffres, un cen­tral pour les bat­te­ries et le ré­ser­voir, et deux la­té­raux pour le ma­té­riel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.