Du car­bu­rant a été ré­pan­du sur les cous­sins du ba­teau. Que faut-il faire pour mi­ni­mi­ser les dé­gâts?

Moteur Boat Magazine - - PRATIQUE -

Le pre­mier ré­flexe est d’em­pê­cher les fluides d’im­bi­ber la mousse et les tis­sus et d’in­crus­ter les sa­lis­sures en pro­fon­deur. Il faut donc ab­sor­ber le car­bu­rant avec une éponge, des tam­pons en tis­su ou en pa­pier ab­sor­bant de type So­pa­lin, sans ap­puyer pour ne pas le faire pé­né­trer plus pro­fon­dé­ment dans les ma­té­riaux. Pro­cé­der en­suite à un la­vage soi­gneux à l’aide d’un sa­von de Mar­seille, d’une les­sive al­ca­line ou d’un net­toyant de pont, de l’eau tiède et une brosse douce. Rin­cer abon­dam­ment à l’eau douce et bien lais­ser sé­cher. Les car­bu­rants ont une ac­tion né­faste sur les tis­sus, car ils tendent à dis­soudre la couche d’en­duc­tion qui sert d’im­per­méa­bi­li­sant et de pro­tec­tion aux UV, en par­ti­cu­lier sur les tis­sus ex­pan­sés, PVC ou vi­nyle. Il est donc conseillé de les re­trai­ter à l’aide de pro­duits spé­ci­fiques, ré­no­va­teurs et pro­tec­teurs, dont nous tes­tons fré­quem­ment l’ef­fi­ca­ci­té en si­tua­tion.

Un cous­sin im­bi­bé de car­bu­rant de­vra être lais­sé à l’air libre pour sé­cher après rin­çage.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.