MON­DIAL SU­PER­SPORT

Ma­hias de­vant

Moto Journal - - SOMMAIRE - PAR Eric Mal­herbe PHO­TOS Gold and Goose

Il n’au­ra pas fal­lu at­tendre très long­temps pour voir Lu­cas Ma­hias si­gner sa pre­mière vic­toire en mon­dial Su­per­sport. Cin­quième sur la grille, le Lan­dais a ef­fec­tué un très bon dé­part. Sans s’af­fo­ler, il s’ins­talle dès le dé­but de la course en troi­sième po­si­tion dans les roues de Smith et Mo­rais. Alors que le co­équi­pier du Fran­çais, le frin­gant ita­lien Ca­ri­ca­su­lo chute et per­cute So­fuo­glu au sep­tième tour – un peu comme il l’avait fait en Aus­tra­lie avec Clu­zel – Ma­hias se po­si­tionne en pré­da­teur qui ob­serve. Er­reur de Smith en tête qui ré­tro­grade dans le pa­quet à la mi-course. Mo­rais, Ma­hias et le po­le­man Ja­cob­sen mè­ne­ront la course jus­qu’à l’ar­ri­vée. Clu­zel est qua­trième à pe­tite dis­tance et marque en­fin ses pre­miers points de la sai­son après deux grosses dé­con­ve­nues en Aus­tra­lie et en Thaï­lande. Dans le der­nier tour, Lu­cas Ma­hias porte une at­taque dé­ci­sive sur Mo­rais. C’est chi­rur­gi­cal et ef­fi­cace. Ma­hias passe la ligne en vain­queur et fait re­ten­tir la Mar­seillaise sur un po­dium où l’on re­trouve Mo­rais et Ja­cob­sen,

res­pec­ti­ve­ment deuxième et troi­sième. « Le tour fi­nal a été com­plè­te­ment fou, mais pas seule­ment ce tour, toute la course, a com­men­té le Lan­dais. On était plu­sieurs en ba­garre pour pas­ser en tête. Mais j’avais la bonne stra­té­gie en dé­but de course en sui­vant les autres pour gar­der un bon rythme mal­gré le vent violent. Je suis très content car She­ri­dan était plus ra­pide dans la ligne droite, mais je sa­vais que j’étais ra­pide dans les vi­rages où il n’était pas en confiance. » Dé­ci­dé­ment, ce dé­but de sai­son est plein de re­bon­dis­se­ments. Re­bon­dis­se­ments qui per­mettent à Lu­cas Ma­hias de prendre les com­mandes pro­vi­soires du cham­pion­nat avec cinq points d’avance sur Ro­ber­to Rol­fo, sixième en Es­pagne. On no­te­ra que le ren­dez-vous d’ara­gon son­nait le lan­ce­ment du Su­per­stock 1000. Une épreuve rem­por­tée par Ri­nal­di sur la Du­ca­ti de­vant Flo­rian Ma­ri­no sur la Ya­ma­ha. Jé­ré­my Guar­no­ni ter­mine sixième au gui­don de sa Kawasaki.

SU­PER­BIKE : MER­CI DA­VIES !

En Su­per­bike, Chaz Da­vies a en­fin rom­pu la su­pré­ma­tie de Jo­na­than Rea lors de cette épreuve, pre­mière de la sai­son en Eu­rope. Il s’en est fal­lu de peu que Rea signe un nou­veau dou­blé sur les terres de son team Pro­vec au gui­don de la Kawasaki of­fi­cielle. De­puis le dé­but de la sai­son, l’in­so­lente do­mi­na­tion du cham­pion du monde en titre fait grin­cer des dents au sein du pad­dock Su­per­bike. Quatre vic­toires en quatre courses, on sent presque le cham­pion­nat plié alors qu’il dé­bute à peine. Pe­tit chan­ge­ment de dé­cor en Ara­gon, Da­vies rem­porte la su­per­pole du sa­me­di et de­vance Rea sur la grille. Les ob­ser­va­teurs ont les yeux ri­vés sur le clan Du­ca­ti et ils ont rai­son. La mai­son de Bo­logne est tra­di­tion­nel­le­ment per­for­mante sur le tra­cé ara­go­nais. Lors de la pre­mière course, on re­trouve lo­gi­que­ment un duel au som­met entre Da­vies et Rea. Mal­heu­reu­se­ment, le Gal­lois part à la faute dans le der­nier tour, lais­sant Rea si­gner une cin­quième vic­toire en cinq courses de­vant Me­lan­dri, qui sauve le clan Du­ca­ti, et Tom Sykes, qui com­plète le po­dium. Le len­de­main, le vent souffle fort. Ce­la n’em­pêche pas Da­vies et Rea de se re­trou­ver pour un nou­veau duel au som­met. Les deux hommes vont se li­vrer une ba­taille sans mer­ci. Cette fois, Da­vies ne se laisse pas pié­ger et prive l’of­fi­ciel Kawasaki de toute pos­si­bi­li­té de re­mon­tée dans le der­nier tour. « Je dois bien re­con­naître que c’est un bel ex­ploit qu’a ac­com­pli Chaz au­jourd’hui, ad­met­tait Jo­na­than Rea à l’ar­ri­vée de la se­conde course. Etre aus­si ra­pide après avoir chu­té la veille alors que les condi­tions de vent per­tur­baient lour­de­ment la te­nue de route des mo­tos, c’est très fort. Pour ma part, je suis très sa­tis­fait de mon week-end. Je marque 45 points et j’ac­cen­tue mon avance au cham­pion­nat. » Le Nord-ir­lan­dais est ef­fec­ti­ve­ment une fois de plus le pi­lote qui marque le plus de points du week-end. Me­lan­dri, avec une se­conde et une troi­sième place en se­conde course, est le deuxième pi­lote le plus per­for­mant du week-end. Comme quoi en Su­per­bike, l’ex­pé­rience a tou­jours du bon, et l’ita­lien conti­nue d’ap­prendre les spé­ci­fi­ci­tés de pi­lo­tage de sa Pa­ni­gale. Comme l’en­semble du pad­dock, il au­ra éga­le­ment pro­fi­té du len­de­main de course pour peau­fi­ner ses ré­glages lors de la jour­née de tests of­fi­ciels sur le cir­cuit d’ara­gon. Le pro­chain ren­dez-vous Su­per­bike au­ra lieu le 30 avril sur le cir­cuit d’as­sen.

Un der­nier tour d'an­tho­lo­gie a per­mis à Lu­cas Ma­hias (32) de souf­fler la vic­toire à son co­équi­pier She­ri­dan Mo­rais (144). L'amé­ri­cain Ja­cob­sen (pho­to du bas, à droite) com­plète le po­dium.

Le du­ca­tiste gal­lois Chaz Da­vies (7) a mis un frein à l'hé­gé­mo­nie du Nor­dir­lan­dais de chez Ka­wa Jo­na­than Rea (1) sur le mon­dial Su­per­bike en s'oc­troyant la se­conde manche.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.