BOITE DE VI­TESSES

Bien sous tous rap­ports

Moto Journal - - TECHNIQUE -

L’an­cienne Gold Wing se dé­brouillait avec une boîte de vi­tesses mé­ca­nique à cinq rap­ports. La nou­veau­té pro­pose, au choix, une boîte méca à six rap­ports ou une boîte DCT ro­bo­ti­sée à double em­brayage et à… sept rap­ports ! L’ob­jec­tif est tou­jours de ré­duire la consom­ma­tion, ce­la en abais­sant le ré­gime mo­teur grâce à un der­nier rap­port beau­coup plus long que ne l’était le 5e et der­nier de l’an­cienne. La nou­velle boîte 6 mé­ca­nique y par­vient en conser­vant un éta­ge­ment si­mi­laire à l’an­cienne boîte et en ajou­tant un 6e qui fait of­fice d’over­drive. La nou­velle boîte DCT fait mieux. Son 7e rap­port rem­plit le rôle d’over­drive, et il en reste six à uti­li­ser pour les rap­ports in­fé­rieurs. Ces six rap­ports étant plus rap­pro­chés, ils par­ti­cipent à des ac­cé­lé­ra­tions plus franches et à ré­duire les à-coups lors du pas­sages de vi­tesses. La boîte DCT rem­plit ain­si un triple ob­jec­tif de consom­ma­tion, de dy­na­misme et de confort. Pour com­plé­ter le ta­bleau, Hon­da a do­té cette boîte d’une marche ar­rière et d’une fonc­tion ma­noeuvre pour évo­luer à très basse vi­tesse (1,8 km/h en marche avant et 1,2 km/h en marche ar­rière). Cette fonc­tion est mo­to­ri­sée par le dé­mar­reur. Elle met en jeu l’em­brayage des rap­port pairs pour la marche avant et l’em­brayage des rap­ports im­pairs pour la marche ar­rière. Pour in­ver­ser le sens de ro­ta­tion, la boîte uti­lise un sys­tème de chaîne re­liant les arbres pri­maires pair et im­pair via l’arbre se­con­daire.

La Gold pro­pose une boîte de vi­tesses in­édite à double em­brayage et sept rap­ports. Sans ou­blier la marche ar­rière et une fonc­tion ma­noeuvre pour les très basses vi­tesses.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.