FLASH-BACK

Voyage dans le temps : flash-back sur le nu­mé­ro de Mo­to Jour­nal d'il y a 40 ans.

Moto Journal - - SOMMAIRE - PAR Xa­vier de Mont­che­nu

Dans le compte-ren­du des 24 Heures du Mans ga­gnées par Leon-che­ma­rin, Mo­to Jour­nal s’at­tarde sur la per­for­mance des mo­tos de la ca­té­go­rie Sil­houette. Cette ca­té­go­rie avait pour but de rap­pro­cher les mo­tos de sé­rie des mo­tos d’usine. Au dé­part, les mo­di­fi­ca­tions tou­chaient l’aug­men­ta­tion de la cy­lin­drée, à condi­tion que ce soit par le biais d’un kit ven­du dans le com­merce et que ce­la soit ho­mo­lo­gué par les Mines. Les par­ties-cycle étaient libres, à condi­tion que ca­ré­nage et ré­ser­voir res­tent d’ori­gine. Les plus au­da­cieux, no­tam­ment Go­dier-ge­noud, ont su ex­ploi­ter au mieux ce rè­gle­ment et conce­voir des mo­tos dans son plus pur es­prit et, au fi­nal, sé­rieu­se­ment trans­for­mées par rap­port à l’ori­gine. Le cé­lèbre ate­lier Ka­wa­sa­ki a un jour dé­ci­dé d’ex­ploi­ter ses vic­toires en En­du­rance en construi­sant une ré­plique de route de sa mo­to, la très per­for­mante Z1R. La GG est donc née avant un rè­gle­ment taillé à sa me­sure ! En face, que voyait-on dans cette ca­té­go­rie ? Des Suzuki GS 1000, des Guzzi 850 Le Mans, des Du­ca­ti 900 SS, des Ja­pau­to, des Mar­tin et la toute nou­velle Ya­ma­ha XS 1100, dont l’une des deux en­ga­gées dans cette édi­tion 1978 confiée aux mains de Claude Fior et de son ami Pierre Guy, concessionnaire Ya­ma­ha à Tou­louse. Le duo réus­sit l’ex­ploit d’ame­ner son lourd 4-cy­lindres à car­dan à la 7e place au scratch. Les avis étaient par­ta­gés sur la na­ture de cette ca­té­go­rie Sil­houette. Pour Jean-louis Guillou, alors chef de stand chez Hon­da, il fal­lait « res­ter strict sur la cadre mais per­mettre de chan­ger car­ters, em­biel­lages et cy­lindres. » Son de cloche ra­di­ca­le­ment dif­fé­rent chez BMW af­fir­mant qu’au contraire, il fal­lait « li­mi­ter le plus pos­sible afin de faire cou­rir des mo­tos de route. » Pour Mo­to Guzzi, c’est le nombre de mo­tos construites en grande sé­rie, « 1 500 ou 2 000 exem­plaires », qui de­vait être im­po­sé. Alors que Xa­vier Mau­gendre, im­por­ta­teur Ka­wa­sa­ki, trou­vait « l’ac­tuel rè­gle­ment ex­cellent. » On se de­mande pour­quoi.

« La ca­té­go­rie Sil­houette cou­rait pour la pre­mière fois. Drôle d’al­lure. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.