Good­wood Re­vi­val 2016 Show de­vant !

Moto Revue Classic - - Actus -

Le Re­vi­val de Good­wood a pris de l’am­pleur avec un pu­blic de 180 000 pas­sion­nés de deux et quatre roues ve­nus as­sis­ter aux courses. Le temps ty­pi­que­ment an­glais sous des pluies tor­ren­tielles a sou­ri à l’une des plus an­ciennes mo­tos du pla­teau (ré­ser­vé aux ma­chines d’avant 1953). Il s’agit d’une Rudge 500 TTR de 1933, ex-ma­chine de Speed­way dé­pour­vue de sus­pen­sion ar­rière ! Il faut dire que ses pi­lotes n’étaient pas des manches, Char­lie Williams, huit fois vain­queur du TT, as­so­cié à Mike Far­rall, qui do­mi­nait sous la pluie des Manx des an­nées 50. Quant à l’ex­cham­pion du monde Su­per­bike Troy Cor­ser, il a en­core « bour­ré » la BMW R5 SS de 37 qui lui avait été confiée. C’est tou­jours mieux que Ke­vin Sch­wantz, pré­vu sur la course mais qui a re­fu­sé l’obs­tacle en an­non­çant à la der­nière mi­nute qu’il ar­rê­tait dé­fi­ni­ti­ve­ment de pi­lo­ter des mo­tos. Le di­manche sous le so­leil, la lo­gique a re­pris ses droits avec la vic­toire de Mc­guin­ness (23 vic­toires au TT au comp­teur) mais la Rudge était en­core 3e !

Fred­die Spen­cer rou­lait sur une Norton 500 qui rem­por­ta le Day­to­na 200 en 1952.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.