La vi­gnette « an­ti­pol­lu­tion » dé­sor­mais obli­ga­toire

Moto Revue - - Actus -

Vous ai­mez les au­to­col­lants ? Vous ai­mez les cou­leurs de l’arc-en-ciel ? Vous trou­vez rai­son­nable de payer 4,18 € pour un au­to­col­lant vert, violet, jaune, orange, mar­ron, gros comme un je­ton de ca­si­no ? Alors, vous al­lez ado­rer vous pro­cu­rer la vi­gnette Crit’Air pro­mue par le mi­nis­tère de l’En­vi­ron­ne­ment, d’au­tant que celle-ci est dé­sor­mais obli­ga­toire. Des­ti­né à iden­ti­fier les vé­hi­cules en fonc­tion de leur de­gré sup­po­sé de pol­lu­tion, ce ma­ca­ron ba­rio­lé était fa­cul­ta­tif de­puis son lan­ce­ment il y a quelques mois. À grand ren­fort de cam­pagne de com­mu­ni­ca­tion, 1,4 mil­lion d’exem­plaires ont été écou­lés jus­qu’à au­jourd’hui, mais ce n’était pro­ba­ble­ment pas suf­fi­sant pour le gou­ver­ne­ment, qui vient de dé­ci­der de l’im­po­ser. Dé­sor­mais, il est donc né­ces­saire d’ap­po­ser ce cer­ti­fi­cat sur votre voi­ture ou votre mo­to, et donc, au préa­lable de l’ache­ter (sur le site www.cer­ti­fi­cat-air.gouv.fr) au prix unique de 4,18 €. Pour­quoi une obli­ga­tion, alors que la carte grise peut faire foi ? Pour­quoi ce ta­rif unique, ab­so­lu­ment pas cor­ré­lé au de­gré de pol­lu­tion ? Pour­quoi pas une gra­tui­té to­tale, vu que le ma­lus éco­lo­gique existe dé­jà ? Les rai­sons sont cer­tai­ne­ment plus pé­cu­niaires qu’en­vi­ron­ne­men­tales. Pour en res­ter au cha­pitre mon­naie, sa­chez qu’en cas de contrôle, l’ab­sence de vi­gnette se paie­ra d’une amende de 35 €. Maigre conso­la­tion : ces contrôles n’au­ront lieu qu’à par­tir de mars et uni­que­ment dans les zones de cir­cu­la­tions res­treintes et/ou en pé­riode de pics de pol­lu­tion. Mais sa­chant que les unes et les autres sont ap­pe­lées à se mul­ti­plier…

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.