BMW HP4 Race

Il n’y a pas de dé­bat. Cette BMW, sum­mum de la marque, re­pré­sente aus­si un som­met de l’es­pèce : celle des hy­per­spor­tives d’ex­cep­tion. Une HP4 Race aux al­lures de pur-sang, heu­reu­se­ment dé­bour­rée grâce à une concep­tion de haut vol et des équi­pe­ments de poi

Moto Revue - - Front Page - Par Trac. Pho­tos DR.

Vous n’ai­mez pas les maths ? Moi non plus, pas trop. Je n’ai par exemple ja­mais ac­cro­ché avec la géo­mé­trie, sur­tout celle dans l’es­pace, c’est dom­mage d’ailleurs, parce que c’est sû­re­ment là que cette BMW HP4 Race veut en ve­nir, ou en tout cas vous en­voyer... Quoi qu’il en soit, en dé­taillant les chiffres an­non­cés par cette mo­to, je me suis dit qu’il y avait peut-être une mise en pers­pec­tive arith­mé­tique à ten­ter. Il m’a alors suf­fi de po­ser deux di­vi­sions éclai­rantes (ni­veau CM1) pour com­prendre. La pre­mière, le rap­port prix/ puis­sance, la se­conde, le rap­port prix/poids, ce qui nous donne, res­pec­ti­ve­ment, 80 000 €/ 215 ch = 372 € par che­val, et 80 000 €/ 146 kg = 547 € par ki­lo (468 € avec les pleins, 171 kg an­non­cés). Pour éva­luer les choses d’un point de vue glo­bal, il suf­fit de conser­ver les mêmes cri­tères et mé­thodes de cal­cul et de les ap­pli­quer à la S 1000 RR (soit l’hy­per­spor­tive de sé­rie de BMW) pour consta­ter que la S 1000 RR pèse 89 € du che­val et 87 € du ki­lo (204 kg avec les pleins)... Un monde d’écart, qui se tra­duit par les chiffres (donc) et s’ex­plique (sur­tout) par les lettres – de no­blesse – de cette HP4 Race. De­puis trois ans que ce pro­gramme a été lan­cé, les seules li­mites qui ont été im­po­sées à l’équipe en charge du pro­jet au­ront été, jus­te­ment – se­lon Ch­ris­tian Gon­shor, le Pro­ject lea­der –, de ne pas en mettre : « Pas de com­pro­mis ! Nous ne vou­lions au­cun com­pro­mis pour le pro­jet HP4 Race. Nous avons eu comme seul ob­jec­tif de créer la mo­to la plus per­for­mante qui soit, en re­grou­pant le meilleur de notre sa­voir-faire, que ce soit au ni­veau mé­ca­nique, élec­tro­nique, ou en­core de la concep­tion. L’adop­tion d’un cadre en car­bone té­moigne de ces choix. » Si la ca­té­go­rie hy­per­sport re­pré­sente pour chaque construc­teur sa vitrine tech­no­lo­gique, il est des mo­dèles qui poussent en­core plus loin le concept. C’est le cas pour Du­ca­ti par exemple avec sa Su­per­le­ger­ra, ça l’est éga­le­ment pour BMW avec cette HP4 Race. Pro­duite à seule­ment 750 exem­plaires (tous nu­mé­ro­tés) et af­fi­chée au ta­rif de 80 000 €, cette mo­to conjugue les su­per­la­tifs sans ja­mais bé­gayer. Ses choix, elle les as­sume, comme son prix, fi­na­le­ment co­hé­rent par rap­port à ce qu’elle offre, et pas seule­ment par

ses per­for­mances dy­na­miques comme nous le ver­rons plus loin, mais aus­si par la ri­chesse de ses équi­pe­ments. La marque de fa­brique de la HP4, c’est le car­bone. Une tech­no­lo­gie que BMW ex­plore avec beau­coup d’im­pli­ca­tion de­puis des an­nées (en automobile dé­jà), en dé­ve­lop­pant sa tech­nique pour l’adap­ter aux dif­fé­rentes contraintes mé­ca­niques (voir en­ca­dré). Au-de­là de l’ha­billage (ca­ré­nage, garde-boue, bâ­ti ar­rière au­to­por­teur), des roues (30 % plus lé­gères), c’est aus­si en car­bone qu’a été fa­çon­né le cadre (il ne pèse que 7,8 kg, soit 4 kg de moins que ce­lui de la mo­to de Su­per­bike), une pre­mière pour une ma­chine pro­duite en (pe­tite) sé­rie. En adop­tant ces ma­té­riaux et en les as­so­ciant à des équi­pe­ments très haut de gamme (sus­pen­sions Öh­lins, freins Brem­bo spé­ci­fiques), la HP4 Race an­nonce un poids re­cord de... 146 kg à vide ! Bon, là, ça doit être vide de chez vide, sans es­sence, ni huile, ni fluide, ni bat­te­rie... Reste peut-être l’air dans les pneus... Tous pleins faits, BMW an­nonce 171 kg, ce qui consti­tue là en­core une sa­crée prouesse (pour rap­pel, la S 1000 RR avoue 208 kg). Sur­tout si on met ce poids en pers­pec­tive avec ce­lui im­po­sé (à sec) aux Mo­toGP (157 kg) et aux ma­chines de Su­per­bike (168 kg). Pour 80 000 €, vous voi­là donc pro­prié­taire d’une mo­to tu­toyant la ca­té­go­rie reine. Bon, certes l’al­le­mande n’offre pas une puis­sance com­pa­rable (en­vi­ron 260 ch pour un pro­to­type de Mo­toGP), mais avec 215 ch, la Race fait un bond spec­ta­cu­laire com­pa­ré à la S 1000 RR de sé­rie (199 ch). Pour y par­ve­nir, de nom­breuses pièces in­ternes ont été chan­gées (arbres à cames, pis­tons, bielles, etc.) et une élec­tro­nique de pointe adap­tée (as­sis­tances au pi­lo­tage très dé­ve­lop­pées – voir en­ca­dré) pour ac­croître les mon­tées en ré­gime. Le tra­vail de qua­li­té a vi­sé à réa­li­ser, sur chaque mo­to, une mé­tro­lo­gie par­faite, c’est-à-dire à choi­sir les pièces mé­ca­niques qui s’im­bri­que­ront de la ma­nière la plus ef­fi­cace pos­sible, li­mi­tant les pertes et aug­men­tant la per­for­mance. Avant d’être mon­té dans le cadre, le bloc 4-cy­lindres (en­tiè­re­ment mon­té à la main, donc) est tes­té et même ro­dé ! Le ro­dage donne lieu à un pas­sage au banc pour ga­ran­tir à tous les pro­prié­taires une puis­sance cer­ti­fiée de 215 ch. À la fin de cette étape, les du­rées d’ou­ver­ture et le jeu aux sou­papes sont contrô­lés, le mo­teur est vi­dan­gé puis plom­bé ! Tout le contraire de l’am­biance qui monte de­vant les stands, au mo­ment où les cinq HP4 Race mises à la dis­po­si­tion d’un pe­tit co­mi­té de vei­nards (dont je fais par­tie) s’ébrouent, lais­sant échap­per de leur ligne 100 % ti­tane une so­no­ri­té fran­che­ment en­ivrante. Comme nous le confiait Ch­ris­tian Gon­shor la veille, « la HP4 Race a été pen­sée et dé­ve­lop­pée pour rou­ler, ce n’est pas une mo­to de sa­lon, mais une vraie ma­chine con­çue pour pro­cu­rer des émo­tions » . Ça tombe bien, voi­là qu’on me de­mande de bou­cler mon casque.

1 L’échap­pe­ment 4-en-2-en-1 est full ti­tane, le si­len­cieux est, lui, gai­né de car­bone. Le bras os­cil­lant en alu est em­prun­té au mo­dèle de SBK mon­dial. 2 Le ca­ré­nage, 100 % car­bone, mêle ma­tière brute et pein­ture, exac­te­ment comme le bâ­ti ar­rière au­to­por­teur 34. Ma­gni­fique, au­tant par la beau­té des pièces que par leur ef­fi­ca­ci­té. 4 Le ré­ser­voir de 17,5 litres est en alu­mi­nium bros­sé.

1 2

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.