La ré­ponse de la ré­dac’

Moto Revue - - Courrier -

La psy­cho­lo­gie d’un cham­pion de cette di­men­sion, il n’y a pas grand monde qui peut la per­cer. Dans ce genre de si­tua­tion, n’im­porte qui d’autre at­ten­drait en ef­fet d’être to­ta­le­ment re­mis pour re­prendre le gui­don. Mais comme l’avait d’ailleurs fait Ran­dy de Pu­niet en 2009, Ros­si n’au­ra donc at­ten­du que trois se­maines avant de se re­ca­ler der­rière la bulle de sa M1 de plus de 260 che­vaux. Seule une poi­gnée de pi­lotes est ca­pable de faire un truc pa­reil. Et c’est pour ça (entre autres) qu’ils mé­ritent toute notre ad­mi­ra­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.