Har­ley-Da­vid­son Street Bob GOOD VI­BRA­TIONS

Moto Revue - - Contact Gamme Harley-Davidson Softail -

La nou­velle Street Bob, si elle quitte la gamme Dy­na pour de­ve­nir Sof­tail, n’en conserve pas moins son âme et sa vo­ca­tion. À sa­voir être la par­faite Har­ley d’ac­cès à l’uni­vers pres­ti­gieux des big twins de Mil­wau­kee, ain­si que les ap­pelle la Mo­tor Com­pa­ny. Ces gros twins cubent dé­sor­mais 1 745 cm3 ou 1 868 cm3 se­lon qu’il s’agisse d’un Mil­wau­kee Eight 107 ou 114. Si cer­taines des nou­velles Sof­tail peuvent au choix re­ce­voir l’un ou l’autre de ces twins, la Street Bob quant à elle se contente de la ver­sion 107. Grand bien lui fasse car il donne ici toute la me­sure du gros ca­rac­tère que l’on aime tant sur ces mo­teurs amé­ri­cains. Ab­so­lu­ment pas à la traîne com­pa­ré au 114, le twin de la Street Bob se ré­vèle su­per agréable, dé­li­vrant son lot de grosses et bonnes vi­bra­tions qui ac­com­pagnent des re­lances très franches : un mix réus­si entre les sen­sa­tions de l’an­cien twin à deux sou­papes et les per­for­mances des nou­velles cu­lasses à quatre sou­papes par cy­lindre. As­sis sur sa selle mo­no­place, pro­fi­tant du bon contrôle que confèrent les com­mandes mé­dianes, les bras haut per­chés sur le gui­don Ape Han­ger, la Street Bob vous pro­pulse sans mé­na­ge­ment dans l’uni­vers de la cus­tom culture à la sauce Har­ley. Une pein­ture fa­çon Star & Stripes (le dra­peau US) et un sis­sy bar haut comme une an­tenne ci­bie et vous voi­là qua­si­ment de­ve­nu le Cap­tain Ame­ri­ca d’Ea­sy Ri­der. Le frei­nage ABS et la ma­nia­bi­li­té du nou­veau cadre Sof­tail en plus... Grâce à sa monte pneu­ma­tique rai­son­nable (100/90 x 19 et 150/80 x 16), la Street se conduit avec une fa­ci­li­té dé­con­cer­tante. À tel point qu’elle fut vite re­bap­ti­sée « Street Mob » du­rant l’es­sai. Avec son ta­rif vo­lon­tai­re­ment conser­vé sous la barre psy­cho­lo­gique des 15 000 €, voi­là une très belle ma­nière de goû­ter aux joies des twins big block. Une mo­to simple et ré­jouis­sante, qui fait hon­neur à l’es­prit des Dy­na au­jourd’hui dis­pa­rues. Les plus grands re­gret­te­ront la po­si­tion tou­te­fois très re­pliée des jambes : heu­reu­se­ment, les com­mandes avan­cées du Fat Bob peuvent être mon­tées sans sou­cis sur le Street Bob. En­fin, pour la petite his­toire, sa­chez que son nom de code du­rant le dé­ve­lop­pe­ment était : John­ny Cash, le cé­lèbre chan­teur de rock’n’roll, contem­po­rain d’Elvis Pres­ley. Tout un pro­gramme…

H-D Street Bob à par­tir de 14 860 € / Dis­po : im­mé­diate

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.