Fred Four­geaud

Moto Verte - - Visite -

PDG SIMA – im­por­ta­teur Gas Gas en France

Fran­che­ment fâ­ché par les dé­boires de l’usine ca­ta­lane en 2014-2015, l’im­por­ta­teur fran­çais a tout de même re­pris confiance l’an der­nier en im­por­tant les mo­dèles trial fa­bri­qués par la nou­velle équipe Gas Gas. Et nous dit ce qu’il pense de l’ar­ri­vée de cette EC 300.

« Dé­jà, les re­la­tions avec ce nou­veau di­ri­geant sont ex­cel­lentes. On a pu le tes­ter de­puis l’an der­nier avec les mo­dèles trial. Il a fait des pro­messes et les a te­nues. Il a de nou­veaux four­nis­seurs et tra­vaille en fonds propres. Ses produits trial sont bien fi­nis et dès le pre­mier mois de col­la­bo­ra­tion, on est re­de­ve­nu lea­der sur le mar­ché fran­çais du trial. C’est une bonne perf’. L’en­du­ro s’an­nonce bien. Et ce mal­gré le fait que notre pi­lote An­toine Bas­set se soit bles­sé avant le dé­but de sai­son. Sur le plan spor­tif, c’est un pe­tit ac­croc mais sur le plan du pro­duit, on est convain­cu. On a fait es­sayer deux pro­tos à nos 50 conces­sion­naires fran­çais et ils ont été bluf­fés par la mo­to. La qua­li­té du pro­duit sta­tique est su­perbe, les sus­pen­sions Kaya­ba, le poids glo­bal, l’ac­cès au filtre à air… Tout est net­te­ment mieux. Et à l’es­sai, tous ont ap­pré­cié la lé­gè­re­té, la ma­nia­bi­li­té, la mo­tri­ci­té de cette nou­velle EC 300. Et sur les quatre mo­tos ré­cu­pé­rées de la chaîne de mon­tage ces der­niers jours, on voit que les quatre sont exac­te­ment as­sem­blées de la même fa­çon. Pas comme avant où il y avait une bonne et une autre qui n’al­lait pas. On es­père en vendre au moins 300 cette an­née. Bien sûr, il y a de la concur­rence et l’on n’est plus en 2010 où l’on avait ven­du plus d’en­du­ros que les autres en France. Ce se­ra dif­fi­cile de re­ve­nir à ce ni­veau, dé­pas­ser une marque comme KTM. Mais per­sonne n’a per­du la confiance dans la SIMA. On a une bonne image d’im­por­ta­teur et pas seule­ment de dis­tri­bu­teur. Notre ser­vice est par­fait. On a tou­jours 95 % de pièces en dé­pôt. On est ré­ac­tif et c’est im­por­tant dans la relation client. Il y a un gros pa­quet d’en­du­ristes fran­çais qui est nos­tal­gique de la marque. On y croit vrai­ment. »

« Il y a un gros pa­quet d’en­du­ristes fran­çais qui est nos­tal­gique de la marque. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.