Ya­ma­ha 250 YZ

Moto Verte - - Dossier -

Mé­ca­ni­que­ment, la Ya­ma­ha 250 YZ est la même de­puis de nom­breuses an­nées. Même plus an­cienne que 2009, elle a tou­jours la cote.

Ce qu’on en di­sait…

La po­si­tion est na­tu­relle sur la Ya­ma­ha qui pro­pose un en­semble con­for­table tout en étant sain et sé­cu­ri­sant dans ses réac­tions. Le mo­teur se laisse me­ner en dou­ceur sur les pre­miers tours. Le bon ac­cord avec la par­tie-cycle per­met de se sen­tir tout de suite chez soi. Le mo­teur est très élas­tique, la mon­tée en puis­sance se gère ai­sé­ment dès les plus bas ré­gimes. Un bel ap­pui et une longue ac­cé­lé­ra­tion dans le mou se pré­sentent, il a le punch pour s’ar­ra­cher. En­suite, il conti­nue de pous­ser sans ja­mais dé­voi­ler la moindre fai­blesse. Cette pous­sée est forte et semble im­pos­sible à en­rayer. At­tar­dé vo­lon­tai­re­ment sur le même rap­port, il hurle, ne semble pas avoir de li­mite, on conti­nue à sen­tir la puis­sance. L’en­semble fait un peu long mais sa fourche est plus pré­cise. Le grip est ex­cellent, elle gomme les ir­ré­gu­la­ri­tés tout en en­cais­sant sai­ne­ment les chocs vio­lents. L’amor­tis­seur tracte conve­na­ble­ment sur les ac­cé­lé­ra­tions dé­fon­cées et s’ac­corde idéa­le­ment avec l’avant. On peut y al­ler fran­co dans les trous, quel que soit l’obs­tacle.

Pour­quoi on vous la conseille

Quand on parle de ré­fé­rence, dans la ca­té­go­rie 250 deux-temps, la Ya­ma­ha 250 YZ est in­con­tour­nable. On pense d’abord à l’ar­ri­vée de son mo­teur à cy­lindre ver­ti­cal (2,5 de­grés d’in­cli­nai­son au lieu de 10,7) ap­pa­ru en 1999. Il a de­puis re­çu quelques évo­lu­tions mais la base reste la même. En 2009, ce­la fai­sait dé­jà dix an­nées que le deux-temps Yam écu­mait les cir­cuits, sans ja­mais en­tendre la moindre cri­tique sur ce mo­teur « sans sou­ci ». Pas de pro­blèmes ré­cur­rents de fia­bi­li­té. Fa­cile d’ac­cès grâce à sa sou­plesse et do­tée d’une puis­sance pou­vant s’avé­rer re­dou­table, L’YZ 250 est une cross sans dé­faut. Fa­cile à en­tre­te­nir, il est tout à fait pos­sible de dé­go­ter une ma­chine d’un cer­tain âge dans un bel état. « La Yam, c’est du bé­ton, no­tam­ment la boîte de vi­tesses… » Les tech­ni­ciens in­ter­ro­gés en 2007 avaient tous le même dis­cours et le point de vue ac­tuel est le même : « À par­tir du mo­ment où le filtre à air et les vi­danges ont été bien faits, c’est qua­si­ment in­cre­vable… » La 250 YZ, une mo­to ho­mo­gène, per­for­mante et qui n’a pas fon­da­men­ta­le­ment chan­gé.

Fa­cile à « mé­ca­ni­quer » et ro­buste, la 250 YZ est in­con­tour­nable. Elle évo­lue es­thé­ti­que­ment en 2015 mais reste sur la même base de­puis 2005 et ça marche !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.