2014 KTM 150 SX

Moto Verte - - Dossier -

Lé­gère comme une 125 avec un mo­teur plus souple, la 150 SX est vrai­ment fun et sans pro­blème, ex­cep­té le choix de sa ca­té­go­rie.

Ce qu’on en di­sait…

Il y a des évo­lu­tions bien sen­ties. On pense au nou­veau maître-cy­lindre de frein et d’em­brayage, à la nou­velle mousse de selle plus « con­for­table », aux set­tings de sus­pen­sions re­vus, au nou­veau guide-chaîne, bref, plein de pe­tites bri­coles. Un cir­cuit de cross sym­pa­thique avec un peu de dé­ni­ve­lé et de la bonne terre qui s’est bien dé­fon­cée est à notre dis­po­si­tion pour tes­ter les nou­veau­tés KTM cross 2014 dont la 150 SX. Dans le sys­tème fran­çais, cette 150 SX trouve dif­fi­ci­le­ment sa place. Avec sa cy­lin­drée, la 150 se re­trouve dans la ca­té­go­rie MX1 des 450 4T. La com­pa­rai­son n’est, bien en­ten­du, pas pos­sible. À quoi sert-elle ? Di­sons que cette 150 SX (dont la seule dif­fé­rence avec la 125 est le cy­lindre) marche comme une 125 d’usine ! Le son est plus rauque, le coffre su­pé­rieur, la puis­sance per­met de ri­va­li­ser avec les 250 4T. Beau­coup de pi­lotes ju­niors ont in­ves­ti dans cette mo­to comme une ma­chine d’en­traî­ne­ment. Elle n’en reste pas moins une mo­to plai­sir qui com­ble­ra les cross­men ama­teurs du di­manche.

Pour­quoi on vous la conseille

Le pro­blème de la KTM 150 SX est sa si­tua­tion en com­pé­ti­tion puis­qu’elle se re­trouve au dé­part avec les MX1, soit les 450. Dom­mage car au ni­veau des per­for­mances, elle au­rait plu­tôt sa place par­mi les 250 4T. Comme le si­gna­lait mon col­lègue lors de son es­sai du mo­dèle 2014, c’est une 125 qui marche très fort. En fait, la 150 a sur­tout une sou­plesse et un couple su­pé­rieurs, avec for­cé­ment un peu de puis­sance en plus. C’est ce qui la rend at­trac­tive sur le mar­ché de l’oc­ca­sion. OK, la ca­té­go­rie n’est pas vrai­ment ap­pro­priée, mais tant que l’en­jeu en course est se­con­daire et que la sor­tie du di­manche avec les potes est pri­mor­diale, elle fait une très agréable et per­for­mante ma­chine. Et comme tout deux-temps, le fait de pou­voir in­ter­ve­nir pour chan­ger le pis­ton soi­même sans dif­fi­cul­té est un point ap­pré­ciable. Plu­sieurs re­ven­deurs ont af­fir­mé que la 150 SX était une mo­to d’oc­ca­sion ap­pré­ciée et re­cher­chée. On connaît les per­for­mances du pe­tit deux-temps 125 au­tri­chien, ain­si « gon­flé », il n’est pas sur­pre­nant de trou­ver des in­té­res­sés.

Pla­cez la 150 SX à cô­té de la 125, vous ne trou­ve­rez pas de dif­fé­rence. Seul le haut mo­teur est re­tou­ché pour une mo­to plus puis­sante et cou­pleuse tout en étant aus­si joueuse, cool !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.