La Patte du Cor­beau : La fuite

Moyen-Orient - - GHÉOIÉSCTO­ONOIMRIE - G. F.

Ya­hya Am­qas­sim, Actes Sud,

Arles, 2019, 368 p.

De­puis quelques an­nées, la France voit ar­ri­ver dans les rayons de lit­té­ra­ture des au­teurs d’un pays dont on soup­çon­nait peu la ri­chesse : l’ara­bie saou­dite. En­core une fois, con­trai­re­ment aux idées re­çues, le royaume n’est pas ce pays iso­lé du monde et sans ré­flexion sur sa propre so­cié­té. Et Ya­hya Am­qas­sim le prouve en pu­bliant ce pre­mier ro­man, ins­crit dans la li­gnée de ses contem­po­rains, tel Ab­duh Khal, au­teur des Basses oeuvres (Books, 2014). Ju­riste de pro­fes­sion, Ya­hya Am­qas­sim nous em­mène à Os­sei­ra, dans le sud-ouest de l’ara­bie saou­dite, où une com­mu­nau­té pay­sanne vit fi­dèle à ses tra­di­tions éga­li­taires, un vil­lage où l’on ne par­lait pas de re­li­gion, où l’on res­pi­rait la joie de vivre en com­mu­nion avec la na­ture, où une femme pou­vait exer­cer le pou­voir dans le con­sen­te­ment gé­né­ral. Mais c’était avant la conquête par une tri­bu ve­nue du nord, qui im­po­sa ses lois par la pré­di­ca­tion d’abord, puis par la force, in­ter­di­sant les rites an­ces­traux, abo­lis­sant la mixi­té hommes/femmes, rom­pant les liens na­tu­rels de so­li­da­ri­té. Que faire face à une telle si­tua­tion ? Un ro­man qui est ré­vé­la­teur de l’ara­bie saou­dite d’au­jourd’hui et de sa di­ver­si­té au-de­là des pré­ju­gés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.