Les vi­rages glis­sants! Coach Té­fli

MX Magazine - - Pilotage - Par A. Jos­se­lin. Pho­tos HVA

La sé­che­resse es­ti­vale peut fa­ci­le­ment dé­bou­cher sur un manque d’adhé­rence avec une terre da­mée qui n’offre au­cune or­nière pour ca­ler ses roues. Com­ment né­go­cier ces por­tions glis­santes en vi­rage ou en courbe ? Rien de mieux que le plus Su­diste des coachs pour ré­pondre à ces ques­tions. Voi­ci les conseils de Té­fli.

• L’en­trée

« Lorsque la terre est da­mée, il est im­por­tant de bien choi­sir sa tra­jec­toire en évi­tant no­tam­ment les traces avec une fine pel­li­cule de pous­sière. Il faut da­van­tage pri­vi­lé­gier la trace la plus em­prun­tée et donc la plus tas­sée qui est fa­ci­le­ment re­con­nais­sable par sa cou­leur blanche, voire même noire avec la gomme des pneus. Elle est gé­né­ra­le­ment peu large et né­ces­site donc une cer­taine pré­ci­sion pour ne pas en sor­tir. L’en­trée est dé­ter­mi­nante. On peut par­fois être ten­té de re­pous­ser son frei­nage pour ga­gner du temps, mais le manque de grip peut fa­ci­le­ment faire com­mettre des er­reurs. Il vaut mieux conser­ver une pe­tite marge de sé­cu­ri­té en frei­nant un peu plus tôt et moins fort pour op­ti­mi­ser la suite du vi­rage. Au ni­veau de la po­si­tion, on peut se per­mettre de s’as­seoir plus tôt que dans un vi­rage tra­di­tion­nel pour mettre plus de poids et aug­men­ter le contrôle. Ce­la peut éga­le­ment amé­lio­rer le grip et per­mettre d’avoir une meilleure mo­tri­ci­té lors de la re­mise des gaz. Si le vi­rage ou la courbe pré­sentent un dé­vers en mon­tée, pen­sez à conser­ver plus de vi­tesse qu’à la nor­mal pour ob­te­nir l’équi­libre qui va vous per­mettre de prendre de l’angle. Il ne reste plus en­suite qu’à tendre la jambe in­té­rieure et à ap­puyer sur le re­pose-pied ex­té­rieur pour pla­quer la mo­to au sol. »

Yves De­ma­ria

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.