Brou

Le cir­cuit de Brou a re­çu un lif­ting com­plet aux mains de Loïc Ma­rey. Nou­velle tex­ture, nou­veau de­si­gn, la piste 2017 est un pe­tit bijou et les chan­ge­ments sont spec­ta­cu­laires. À l’aube de leur 60e an­ni­ver­saire, le MC Brou de­vient une des plus belles pist

MX Magazine - - Pratique - Par Ma­thias Brun­ner

Le tra­cé en dé­tail

Seule une poi­gnée de pi­lotes a eu la chance d’es­sayer le nou­veau cir­cuit. On peut vous cer­ti­fier que l’en­semble donne en­vie de mettre du gaz. La piste est large et sé­cu­ri­sante. La pre­mière par­tie est d’un style « an­cien » avec des sauts à plat, des des­centes et des mon­tées. La deuxième par­tie est plus mo­derne avec des tables, des ca­mels, des vagues et le fa­meux triple en mon­tée. D’ap­pa­rence très gros, ce der­nier est très bien des­si­né et ne se­ra ac­ces­sible qu’aux meilleurs pi­lotes. La tex­ture est un mé­lange de terre sa­blon­neuse. De quoi créer beau­coup de lignes et rendre le tra­cé plu­tôt exi­geant en fin de jour­née.

His­to­rique

C’est en 1948 que le Mo­to-club de Brou voit le jour sous l’im­pul­sion de l’ami­cale des an­ciens élèves. Ce sont les pré­misses du mo­to­cross et son pre­mier pré­sident, Ga­briel Sa­gette, or­ga­nise une course sur le site d’un­verre à quelques cen­taines de mètres de l’ac­tuel cir­cuit. Deux an­nées plus tard, le club dé­mé­nage à Dam­pierre-sous-brou sur le site dit du « ter­rain des Tonnes ». Ce n’est qu’en 1958 que l’of­fi­cia­li­sa­tion du Mo­to-club de Brou est ef­fec­tive grâce à son nou­veau pré­sident Mau­rice Coeu­ret. À l’époque, les pad­docks se si­tuaient sur la par­tie in­fé­rieure du tra­cé. Ils in­té­gre­ront en­suite le haut du tra­cé après l’achat de cer­taines par­celles. C’est une des par­ti­cu­la­ri­tés du MC Brou qui est de­ve­nu pro­gres­si­ve­ment pro­prié­taire de son ter­rain pour at­teindre 15 hec­tares de pro­prié­té en 2014. La pre­mière épreuve in­ter­na­tio­nale est or­ga­ni­sée en 1977 avec les cham­pion­nats du monde de side-car cross. Sui­vront 18 or­ga­ni­sa­tions au plus haut ni­veau avec comme point d’orgue, les mon­diaux 250 cm3 (1980, 1997, 2000) et 500 cm3 (1984 et 1990). Le side-car tient une place très im­por­tante dans la ré­gion avec pas moins de neuf épreuves du cham­pion­nat du monde ac­cueillies par le MC Brou. Son pré­sident Mau­rice Coeu­ret a mar­qué l’his­toire du club et de la ré­gion jus­qu’en 2002, fai­sant preuve d’une re­mar­quable lon­gé­vi­té. Sa vie en­tière a été dé­diée à la vie du MC Brou. Il laisse en­suite les rênes à Étienne Vou­ze­laud, ar­mu­rier à Brou. Une grosse ré­no­va­tion est alors en­tre­prise pour re­mettre à jour le cir­cuit et les in­fra­struc­tures. En 2015, Guillaume Cois­peau re­prend la pré­si­dence après être ar­ri­vé au club en 2000. Son frère Ch­ris­tophe est quant à lui vice-pré­sident. Les deux com­pères em­mènent avec eux une nou­velle équipe de jeunes mo­ti­vés qui col­la­bore par­fai­te­ment avec les « an­ciens ». Pro­fi­tant de la fin de l’ho­mo­lo­ga­tion en 2017, Guillaume en­tre­prend alors la ré­fec­tion du cir­cuit en juin der­nier. Un tra­vail de ti­tan qui, pen­dant un mois, va oc­cu­per Loïc Ma­rey, deux chauf­feurs ain­si que toute l’équipe de bé­né­voles. Par chance, du sable est trou­vé sous la piste et per­met donc de re­cou­vrir la to­ta­li­té du tra­cé sur 40 cm. Le ré­sul­tat est tout bon­ne­ment somp­tueux, re­don­nant ain­si une nou­velle mo­ti­va­tion au MC Brou qui ac­cueille­ra l’an pro­chain une étape du cham­pion­nat d’eu­rope 65 et 85. Un Élite de­vrait se te­nir en 2019 pour en­suite re­trou­ver le cham­pion­nat du monde side-car en 2020.

In­fos pra­tiques

C’est peut-être le seul point noir du cir­cuit, les week-ends d’en­traî­ne­ment sont as­sez rares dans l’an­née à cause du voi­si­nage. Sur­veillez donc les dates sur le site pour ne pas man­quer les cinq ou­ver­tures dans l’an­née. Compte te­nu de la nou­velle piste et de l’at­trait qui en dé­coule, un sys­tème de ré­ser­va­tion se­ra mis en place l’an pro­chain avec en prio­ri­té les membres du club. Le cir­cuit se­ra en­tiè­re­ment re­fait avec la Croix Rouge pré­sente et des bé­né­voles sur la piste. Comp­tez 20 eu­ros le samedi après-mi­di et 30 eu­ros la jour­née du di­manche. Avec toutes les com­mo­di­tés (box de la­vage, toi­lettes, douches, élec­tri­ci­té, eau…) dis­po­nibles, c’est un bon ta­rif pour se faire plai­sir dans les meilleures condi­tions. Si vous sou­hai­tez adhé­rer au club et re­joindre une équipe dy­na­mique, l’adhé­sion est de 50 eu­ros à l’an­née. En ve­nant don­ner un coup de main sur deux ou trois jour­nées, le chèque vous se­ra ren­du en fin d’an­née. Ac­tuel­le­ment, une cin­quan­taine de li­cen­ciés sont ins­crits au club qui compte éga­le­ment cinq per­sonnes au bu­reau. Du­rant les courses, c’est 150 bé­né­voles qui par­ti­cipent à la bonne te­nue de l’épreuve. Vous trou­ve­rez toutes les in­for­ma­tions né­ces­saires sur le site du club: www.mx­brou.com et sur la page Fa­ce­book: Mo­to Club De Brou.

Ac­cès

Le cir­cuit de Brou se trouve à 1h45 au sud de Pa­ris, à une heure à l’est du Mans et à 1h10 au nord-ouest d’or­léans. Si vous êtes sur l’a11, pre­nez la sor­tie Brou. Le cir­cuit se trouve sur votre gauche sur la D955, six ki­lo­mètres avant d’ar­ri­ver à Brou. Si à l’in­verse vous ar­ri­vez à l’est de Brou sur la N10, tra­ver­sez la ville en di­rec­tion de l’a11 sur la D955. Le cir­cuit se trou­ver sur votre droite, six ki­lo­mètres après le vil­lage. Voi­ci les co­or­don­nées GPS: 48°13'25.91"N - 1° 5'14.45"E

Guillaume Cois­peau, le pré­sident, ici en­tou­ré des « an­ciens », a re­don­né une nou­velle dy­na­mique au cir­cuit, bien ai­dé par une équipe de bé­né­voles mo­ti­vés.

Le cir­cuit peau­fine les der­niers tra­vaux avec l’ins­tal­la­tion de l’ar­ro­sage au­to­ma­tique sur toute la piste. Des cen­taines de mètres de tuyaux sont uti­li­sées.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.