Une tradition Ja­po­naise

MX Magazine - - Business -

Les construc­teurs ja­po­nais ont trop sou­vent an­non­cé tar­di­ve­ment leur re­trait de la scène spor­tive. Ce n’est pas la pre­mière fois que Su­zu­ki agit de la sorte quand bien même ils n’ont tou­jours pas com­mu­ni­qué of­fi­ciel­le­ment. En 1983, ils avaient pris tout le monde de court en of­fi­cia­li­sant leur re­trait du MX une fois la sai­son ter­mi­née, et ils ré­ci­di­ve­ront en at­ten­dant le 18 no­vembre 2011 pour an­non­cer leur re­trait im­mé­diat du Mo­togp et du Su­per­bike, condui­sant de ce fait le team Al­stare de Fran­cis Bat­ta à fer­mer. Hon­da n’a pas fait mieux en an­non­çant le 5 dé­cembre 2008 qu’ils stop­paient leur pro­gramme en For­mule 1, alors que leur propre équipe était en pleine pré­pa­ra­tion de la sai­son 2009. Le di­rec­teur tech­nique Ross Brawn fi­ni­ra par ra­che­ter l’écu­rie qui rem­por­te­ra cette même an­née le titre mon­dial sous le nom de Brawn GP (plus tard cette écu­rie se­ra ra­che­tée par Mer­cedes). Der­nier exemple en date : le 9 jan­vier 2009, Ka­wa­sa­ki Hea­vy In­dus­trie of­fi­cia­li­sait son re­trait du Mo­togp avec ef­fet im­mé­diat !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.