« Ce n’est pas cor­rect. »

MX Magazine - - Business -

du monde pour pas trop cher dans les an­nées qui viennent, car avec cette nou­velle 450, ils ont fran­chi un gros cap. Cô­té stra­té­gie, je ne com­prends vrai­ment pas et je suis sin­cè­re­ment dé­çu pour Ste­fan (Everts) qui avait fait un tra­vail de fou pour re­do­rer l’image du team. Au ni­veau or­ga­ni­sa­tion, look, com­mu­ni­ca­tion, image et pro­fes­sion­na­lisme c’était le top du top et je peux dire, pour avoir fré­quen­té de nom­breux top teams, qu’il était vrai­ment à la pointe. Bon, Ste­fan est un homme de ca­rac­tère et ce­la ne plai­sait peut-être pas tou­jours aux Ja­po­nais qu’il a sans doute un peu bous­cu­lés, mais grâce à lui, on avan­çait dans la bonne di­rec­tion. On a par­fois été en désac­cord mais à chaque fois on se par­lait et on re­par­tait en se ser­rant la main après avoir trou­vé un ter­rain d’en­tente. Ste­fan, Kel­ly et toute l’équipe fai­saient un bou­lot d’en­fer et de ce que je sais, Su­zu­ki n’a pas vrai­ment été cor­rect en an­non­çant leur dé­ci­sion de se re­ti­rer du MXGP quelques jours avant le MX des Na­tions. On sa­vait de­puis cet été qu’ils n’in­ves­ti­raient plus dans le MX2. Ils di­saient concen­trer leur bud­get sur le MXGP mais au­jourd’hui, ils laissent un ma­na­ger, des pi­lotes, des mé­ca­ni­ciens, des tech­ni­ciens sur la touche à un mo­ment où il est sou­vent trop tard pour re­trou­ver un job. Ce n’est pas cor­rect. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.