L’al­liance ita­lienne

Ch­ris-Craft ef­fec­tue un re­tour réus­si vers le ca­bin­crui­ser avec ce lobs­ter de 13 m réa­li­sé en col­la­bo­ra­tion avec Aus­tin Par­ker. Un mo­dèle inau­gu­rant une nou­velle gamme, entre mo­der­ni­té et clas­si­cisme.

Neptune Yachting Moteur - - Essai - Texte Marc Fleu­ry

Pour un re­tour, voi­là un re­tour re­mar­qué ! In­car­na­tion my­thique et in­tem­po­relle du day­boat sous toutes ses formes, Ch­ris-Craft re­vient sur le mar­ché du ca­bin-crui­ser avec une élé­gante ve­dette d’un peu plus de 13 mètres dé­cli­nant le style si ca­rac­té­ris­tique des lobs­ters de Nou­velle-An­gle­terre. Le Com­man­der 42 – les fins connais­seurs de la marque amé­ri­caine au­ront no­té le clin d’oeil à la gamme em­blé­ma­tique des six­ties – inau­gure une nou­velle fa­mille au sein du ca­ta­logue mai­son, un mo­dèle de 36 pieds de­vant en ef­fet être pré­sen­té cette an­née, en at­ten­dant un fu­tur 52 pieds. Ce ba­teau, pen­sé pour sé­duire au­tant outre-At­lan­tique que sur le Vieux Conti­nent, a été ren­du pos­sible par la mise en place d’un joint-ven­ture avec Aus­tin Par­ker. Spé­cia­liste du lobs­ter «à l’ita­lienne», le chan­tier trans­al­pin n’a pas été choi­si au ha­sard et est donc en charge de la construc­tion, Ch­ris-Craft gar­dant la main sur le de­si­gn. Le ré­sul­tat donne un ba­teau à la fois fi­dèle au style «Dow­neast» avec sa sil­houette gal­bée et sa ton­ture mar­quée, tout en pré­sen­tant une al­lure puis­sante, avec de larges épaules et une étrave mus­clée. Les su­per­struc­tures du na­vire ap­pa­raissent d’ailleurs très ra­mas­sées par rap­port à une coque, il est vrai, as­sez mas­sive.

De beaux es­paces de ran­ge­ments

Cô­té d’amé­na­ge­ments, le construc­teur de Sa­ra­so­ta, sur la côte ouest flo­ri­dienne, joue en re­vanche la carte de la sim­pli­ci­té, ce qui sied par­fai­te­ment à l’es­prit de cette uni­té. Pro­lon­gé par une plage de bain, le cock­pit fer­mé dis­pose d’une grande ban­quette en L, qui abrite de beaux vo­lumes de ran­ge­ments. L’es­pace y est suf­fi­sant pour ac­cueillir une cui­sine ex­té­rieure, bien abri­tée par la cas­quette de la ti­mo­ne­rie. Dis­si­mu­lés der­rière les re­tours de ti­mo­ne­rie

ar­ron­dis, l’une des marques dis­tinc­tives des lobs­ters, on re­joint les pas­sa­vants sy­mé­triques qui mènent à la grande plage de bain avant et son bain de so­leil. Pra­tiques et sé­cu­ri­santes, les mains cou­rantes en teck ver­ni pré­sentes à l’avant, de part et d’autre de la ti­mo­ne­rie et sur les hi­loires, sont éga­le­ment très es­thé­tiques et, as­so­ciées aux boi­se­ries des lis­tons, contri­buent pour beau­coup à l’es­prit néo-ré­tro du ba­teau.

Un par­ti pris es­thé­tique

Autre élé­ment très réus­si, la baie vi­trée sé­pa­rant le cock­pit de la ti­mo­ne­rie est du plus bel ef­fet avec ses formes convexes et ses mon­tants en acier in­oxy­dable. Compte te­nu de la di­men­sion moyenne des ou­ver­tures la­té­rales pré­sentes dans la plu­part des mo­dèles ré­cents, cer­tains ne man­que­ront pas de no­ter leur faible hauteur à bord de ce mo­dèle. Il s’agit évi­dem­ment là des consé­quences d’un par­ti pris es­thé­tique, les ou­ver­tures bi­seau­tées comp­tant par­mi les élé­ments in­con­tour­nables de tout lobs­ter boat digne de ce nom. L’ar­rière de

la ti­mo­ne­rie ac­cueille deux confor­tables ban­quettes en vis-à-vis, qui en­cadrent une table dé­pliable en aca­jou du plus bel ef­fet. De­vant, un pe­tit meuble de cui­sine fait face au poste de pi­lo­tage, dé­por­té sur bâ­bord. De­van­çant deux confor­tables fau­teuils, la console as­sure l’es­sen­tiel en of­frant une bonne prise en main au pi­lote ain­si qu’un champ de vi­sion tout à fait cor­rect, mais qui au­rait ga­gné à pré­sen­ter une al­lure et des fi­ni­tions un peu plus tra­vaillées...

Ver­sion ou­verte ou fer­mée au choix

Le mo­dèle pré­sen­té à l’oc­ca­sion du der­nier Cannes Yach­ting Fes­ti­val com­por­tait un type d’agen­ce­ment en phase avec les de­mandes de la clien­tèle amé­ri­caine, à sa­voir une grande mid-ca­bin ou­verte do­tée d’un lit double et d’un lit simple. Ch­ris-Craft pro­pose aus­si une ver­sion fer­mée, qui convien­dra cer­tai­ne­ment da­van­tage aux as­pi­ra­tions des plai­san­ciers eu­ro­péens. Un ca­bi­net de toi­lette oc­cupe le flanc droit du ba­teau, tan­dis qu’une belle douche prend place de l’autre cô­té. La pointe avant abrite une ca­bine double sans grande ori­gi­na­li­té mais pré­sen­tant de beaux vo­lumes et un

as­pect co­sy. Si la seule mo­to­ri­sa­tion pro­po­sée à bord de ce mo­dèle est com­po­sée de deux Vol­vo D6 de 435 che­vaux, le chan­tier flo­ri­dien laisse le choix entre des trans­mis­sions en ligne d’arbre ou des pods IPS Vol­vo.

Souple et ré­ac­tif en na­vi­ga­tion

Tes­té dans cette dernière confi­gu­ra­tion entre Cannes et Man­de­lieu, le ba­teau se montre par­fai­te­ment équi­pé en termes de puis­sance pour af­fron­ter la belle houle ré­si­duelle ma­ti­nale qui anime le plan d’eau. La ca­rène par­vient à se mon­trer au­to­ri­taire dans les phases de fran­chis­se­ment, tout en of­frant une ac­croche des plus convain­cantes en en­chaî­nant les vi­rages. Le ba­teau at­teint les 34,5 noeuds en pous­sant les ma­nettes de gaz à fond, ce qui laisse au­gu­rer une vi­tesse maxi de 36 ou 37 noeuds sur mer plate. En croi­sière, soit aux alen­tours de 25 noeuds, le Ch­ris-Craft Com­man­der 42 ne se montre pas ou­tra­geu­se­ment gour­mand en af­fi­chant un ni­veau de consommation somme toute maî­tri­sé d’un peu plus de 100 litres à l’heure. Barre en main, le ba­teau se ré­vèle souple et ré­ac­tif, de quoi sé­duire les plai­san­ciers at­ti­rés par le pre­mier ca­bin-crui­ser nou­velle gé­né­ra­tion du construc­teur amé­ri­cain.

- Pho­tos J. Ké­la­go­pian, V. Pe­la­gal­li et l’au­teur

La taille des ou­ver­tures la­té­rales est li­mi­tée, mais la ti­mo­ne­rie de­meure lu­mi­neuse. La table en aca­jou est du plus bel ef­fet.

Der­rière un as­pect un peu sage, le poste de barre offre une ex­cel­lente prise en main au pi­lote.

La pré­sence de nom­breuses boi­se­ries dans les ca­bines ajoute à la touche très «New En­gland» du ba­teau.

Au centre, la mid-ca­bin abrite une cou­chette simple et un lit double. Ou­verte dans la ver­sion amé­ri­caine, elle peut être fer­mée par une cloi­son pour conve­nir aux as­pi­ra­tions eu­ro­péennes. Les plans mettent en lu­mière la taille li­mi­tée des ca­bines. Le pont su­pé­rieur bé­né­fi­cie en re­vanche de beaux es­paces de cir­cu­la­tion.

Por­tillon fer­mé, le cock­pit est as­sez pro­tec­teur. Les ban­quettes dis­si­mulent de beaux es­paces de ran­ge­ment.

Les mon­tants de la ti­mo­ne­rie sont as­sez épais, mais le pi­lote pro­fite néan­moins d’un ex­cellent champ de vi­sion.

La cui­sine abrite un ré­fri­gé­ra­teur, un grand évier, des plaques de cuis­son ain­si que des ran­ge­ments.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.