La Ton­nelle

Neptune Yachting Moteur - - Spécial Côte d’Azur -

La Ton­nelle n’a pas tou­jours pré­sen­té l’as­pect qu’elle pro­pose de nos jours. Il y a une di­zaine d’an­nées, c’était un éta­blis­se­ment plu­tôt rus­tique dont la spé­cia­li­té de lan­goustes à la sauce aux oi­gnons, cuites au bar­be­cue, at­ti­rait la po­pu­la­tion fes­tive de Cannes et des yachts mouillant entre les îles. Cette am­biance «tro­pé­zienne», loin des ca­nons mo­nas­tiques, prit fin pour re­ve­nir à une res­tau­ra­tion plus clas­sique va­lo­ri­sant l’en­vi­ron­ne­ment et la cui­sine. Au­jourd’hui à la tête de l’éta­blis­se­ment co­gé­ré avec l’ab­baye, Di­dier se fé­li­cite d’une pro­gres­sion constante de­puis quatre ans, avec ré­gu­liè­re­ment près de 500 cou­verts à mi­di. Ce spé­cia­liste de la res­tau­ra­tion, qui est pas­sé chez Le­nôtre et chez de grands chefs étoi­lés, met en avant les vins de l’île, le pois­son (bio et de pêche lo­cale) et les pro­duits de sai­son frais, ve­nus tous les ma­tins, du conti­nent et trans­for­més sur place. Cette par­ti­cu­la­ri­té a un sens car au­cun des em­ployés de La Ton­nelle ne de­meure sur place. Ils ar­rivent avec leurs pro­duits à la pre­mière na­vette de 7 h 30 et re­partent avec celle de 18 h 30. La Ton­nelle fait face à l’île voi­sine de SainteMarguerite sé­pa­rée par un bras de mer d’eau tur­quoise où mouillent les plai­san­ciers. Un auvent ou­vert aux quatre vents pro­tège des ar­deurs du so­leil tout en pré- ser­vant la vue (il se ferme l’hi­ver avec des bâches) per­met­tant de dé­jeu­ner à l’ombre pra­ti­que­ment les pieds dans l’eau. Si l’été est la sai­son pri­vi­lé­giée par les plai­san­ciers qui re­pré­sentent jus­qu’à 60% de la clien­tèle (il y a un ser­vice de na­vettes), La Ton­nelle est ou­verte toute l’an­née aux par­ti­cu­liers mais aus­si aux nom­breux congres­sistes et fes­ti­va­liers de Cannes, aux ma­riages et aux an­ni­ver­saires. Sont or­ga­ni­sés éga­le­ment des par­cours oe­no­lo­giques au mi­lieu des vignes avec des spé­cia­listes ré­pu­tés. ● Contact Ou­vert toute l’an­née le mi­di de 12 h à 14 h 30.

Le res­tau­rant de Saint-Ho­no­rat s’ins­crit dans l’en­vi­ron­ne­ment le plus ex­cep­tion­nel de la baie de Cannes. En plus d’un cadre à cou­per le souffle, la carte s’ac­corde avec le lieu.

La Ton­nelle offre l‘une des plus belles vues qui soit, face à la mer et à l’île de Sainte Mar­gue­rite.

La carte évo­lue avec la sai­son, mais les pro­duits de la mer sont tou­jours à l’hon­neur.

Di­dier, qui gère le res­tau­rant et le snack, est pas­sé chez Le­nôtre. La res­tau­ra­tion est sa vie.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.