Un Ch­ris Craft entre Seine et Marne

Quoi de mieux qu’un Ch­ris-Craft Com­man­der 38 de 1967 pour dé­cou­vrir les boucles ver­doyantes de la Marne ou les mo­nu­ments pa­ri­siens ? Nep­tune s’est in­vi­té à bord pour une na­vi­ga­tion dé­pay­sante.

Neptune Yachting Moteur - - Navigation - Texte Marc Fleu­ry - Pho­tos Hen­ri Thi­bault et Vincent Gré­millet

Les bords de Marne ont beau comp­ter par­mi ces lieux qui peuplent l’ima­gi­naire des Fran­ci­liens, rares sont ces der­niers à connaître la réa­li­té de ces paysages im­mor­ta­li­sés par Paul Cé­zanne et Ca­mille Pis­sa­ro. À moins d’ha­bi­ter à proxi­mi­té du plus im­por­tant af­fluent de la Seine, ce pa­tri­moine ex­tra­or­di­nai­re­ment pré­ser­vé en plein coeur de la mé­ga­lo­pole reste ré­ser­vé à quelques ini­tiés. Il est bien sûr pos­sible de dé­cou­vrir la ri­vière de­puis les che­mins de ha­lage qui longent ses berges, mais il est bien plus dé­pay­sant de le dé­cou­vrir en ba­teau. Jus­te­ment, le pro­prié­taire d’un Ch­ris-Craft Com­man­der 38 amar­ré au port de Nogent-surMarne pro­pose de­puis peu de s’éva­der au fil de l’eau pour s’of­frir une es­ca­pade bu­co­lique à moins de 15 mi­nutes du centre de Pa­ris. Des na­vi­ga­tions sur la Seine ou sur le ca­nal Saint-Mar­tin sont éga­le­ment au pro­gramme, of­frant la pos­si­bi­li­té de dé­cou­vrir au­tre­ment les mer­veilles de la ca­pi­tale. «Je prends mes pas­sa­gers où ce­la les ar­range», ex­plique Ni­co­las Vas­seur, en nous lais­sant le de­van­cer à bord de son Ca­bin Crui­ser da­tant de 1967. «De­puis le port de Nogent bien sûr, mais il est éga­le­ment pos­sible de s’ar­rê­ter aux es­cales des ba­teaux-bus sans dé­ran­ger le tra­fic, ou à d’autres en­droits, comme le mu­sée d’Or­say »,

pour­suit ce voi­leux pas­sion­né d’un dé­ri­veur 505, en ad­met­tant «avoir hé­si­té entre ce Ch­ris-Craft et une ve­dette hol­lan­daise construite dans les an­nées 50». Mais la «gueule» de ce ba­teau ré­vo­lu­tion­naire, tant en ma­tière de de­si­gn que de ma­té­riaux – il s’agit du pre­mier Ch­risC­raft en fibre de verre – et le fait que ce Com­man­der 38 ait re­çu un re­fit com­plet de la part du pro­prié­taire pré­cé­dent, a fi­ni par faire pen­cher la ba­lance en fa­veur de ce mo­dèle réa­li­sé à 284 exem­plaires...

Réa­mé­na­ge­ments pour plus de confort

Ni­co­las re­con­naît aus­si avoir été sé­duit par le plan de pont lar­ge­ment mo­di­fié du ba­teau, et son cock­pit de­ve­nu ain­si beau­coup plus agréable à vivre qu’à bord de la ver­sion ori­gi­nale. Deux longues ban­quettes ont en ef­fet été mises

en place le long de chaque bor­dé, tan­dis qu’une vé­ri­table cui­sine a pous­sé sur tri­bord sous la ti­mo­ne­rie. No­tez d’autres mo­di­fi­ca­tions, comme l’ajout d’une pas­se­relle hy­drau­lique sur le ta­bleau ar­rière, ou de vé­rins per­met­tant d’ou­vrir les deux pan­neaux du pare-brise. La salle des ma­chines a aus­si connu des chan­ge­ments, les deux V8 GM Es­sence de 200 ch des ori­gines ayant été rem­pla­cés en 2004 par une paire de Yan­mar Die­sel dé­ve­lop­pant cha­cun 300 ch.

Dé­cou­vrir la ri­vière sous un autre angle

Ba­sé à Man­de­lieu de­puis 2004, «où il ne na­vi­guait qua­si­ment ja­mais», le ba­teau re­monte vers le Val-de-Marne en ca­mion à l’au­tomne 2014 et re­joint en deux jours son nou­vel em­pla­ce­ment dans le port de Nogent. Quelques for­ma­li­tés ad­mi­nis­tra­tives plus tard, Ni­co­las com­mence à em­bar­quer oc­ca­sion­nel­le­ment des pas­sa­gers à bord de La Ma­line, «une contrac­tion des pré­noms de mes trois en­fants». La clien­tèle se par­tage entre des tou­ristes at­ti­rés par les in­nom­brables at­traits de la ville lu­mière et les ha­bi­tants de Nogent et de ses en­vi­rons qui sou­haitent

Mo­di­fié par le pro­prié­taire pré­cé­dent, le cock­pit pré­sente un agen­ce­ment par­fai­te­ment adap­té pour des na­vi­ga­tions à la jour­née.

La Ma­line est ba­sée au port de Nogent-surMarne, mais son skip­per peut ve­nir cher­cher les pas­sa­gers en plu­sieurs en­droits.

L’écluse de Cré­teil est un pas­sage obli­gé pour al­ler de Nogent à St-Maur ou de St-Maur à Pa­ris.

La Ma­line a fê­té cette an­née son cin­quan­tième an­ni­ver­saire. Le pont en teck et la pas­se­relle hy­drau­lique, ne sont pas d’ori­gine.

Aux beaux jours, le grand so­la­rium de la plage avant compte par­mi les places de choix pour pro­fi­ter d’une na­vi­ga­tion au fil de l’eau.

L’agen­ce­ment in­té­rieur est très mar­qué «six­ties», avec ses pro­fondes as­sises et ses larges ou­ver­tures la­té­rales.

La ti­mo­ne­rie du ba­teau a re­mar­qua­ble­ment ré­sis­té à l’épreuve du temps. No­tez les di­men­sions des ou­ver­tures.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.