Le nou­veau day-crui­ser

So­phis­ti­qués, ra­pides, lu­diques, les day-crui­sers de nou­velle gé­né­ra­tion soignent au­tant la forme que le fond. On peut même y pas­ser la nuit.

Neptune Yachting Moteur - - Cannes Yachting Festival Nouveautés - Texte An­toine Ber­te­loot - Pho­tos Jé­rôme Ké­la­go­pian

Qu’en­tend-on par nou­veau day-crui­ser ? Par dé­fi­ni­tion, ces ba­teaux sont des­ti­nés aux sor­ties à la jour­née, de pré­fé­rence par beau temps et ef­fec­tuant des na­vi­ga­tions re­la­ti­ve­ment courtes, l’es­sen­tiel du temps se pas­sant au mouillage. La ré­flexion des concep­teurs est de­puis quelques an­nées – se­lon une ten­dance lan­cée par Wal­ly – de pri­vi­lé­gier l’ex­té­rieur en of­frant un amé­na­ge­ment intelligent, soi­gné, confor­table et pra­tique, avec de grands bains de so­leil, une cui­sine ex­té­rieure com­plète, un ac­cès à la mer fa­cile, et un vaste car­ré sou­vent conver­tible per­met­tant de vrais re­pas au­tour d’une table. Mais les in­té­rieurs sont loin d’être né­gli­gés, et, avec une ou deux ca­bines, une pe­tite cui­sine et une salle d’eau, la pe­tite croi­sière est en­vi­sa­geable.

Prio­ri­té au plan de pont ou­vert

Cette ca­té­go­rie de ba­teaux pour­rait fa­ci­le­ment in­té­grer quelques grands se­mi-ri­gides (Nuo­va Jol­ly, Sacs, Ca­pel­li ou Pi­rel­li), ou même quelques Ri­va (Ri­vale 56), ou autres uni­tés plus clas­siques, car il n’existe pas vrai­ment de day-crui­ser type, et chaque pro­prié­taire en fait l’usage qu’il veut (le pa­tron du chan­tier Ma­zu est ve­nu de Tur­quie à Cannes par la mer, avec le 42 WA). Ils adoptent tous les styles et toutes les tailles, et servent sou­vent de ten­der pour grands yachts mais tou­jours avec pa­nache.

MA­ZU 42 WA Le jeune chan­tier turc Ma­zu Yacht, qui a sor­ti son pre­mier ba­teau en 2012, ar­rive à Cannes pour la pre­mière fois avec un 38 Open et le 42 WA. Ce der­nier est su­per­be­ment construit en com­po­site avec des ren­forts car­bone. Le style an­gu­leux et vo­lon­tai­re­ment mi­li­taire s’ac­corde avec la pein­ture noire per­lée et le siège cus­tom sur amor­tis­seur. Avec 2 x 435 ch IPS, le Ma­zu 42 WA at­teint 34 noeuds ● Long. 15,70 m ● Larg. 4,60 m ● Poids 14 t ● Prix 845 000 € ht avec 2 x 435 ch ● Contact OMV, Gri­maud (83)

PARDO 43 Ce nou­veau ve­nu dans le mo­to­nau­tisme est construit par le Can­tie­ri Del Pardo, cé­lèbre pour ses voi­liers Grand So­leil. Cet open, très ten­dance avec son étrave in­ver­sée, offre un plan de pont ou­vert et mé­di­ter­ra­néen, sé­quen­cé en plu­sieurs zones. L’in­té­rieur pro­pose une ca­bine avant et une mid-ca­bin sous le cock­pit. Avec les IPS, le Pardo 43 at­teint 34 noeuds. ● Long. 13,45 m ● Larg. 4,20 m ● Poids 9,9 t ● Prix 490 000 € ht avec 2 x 370 ch IPS 500 ● Chan­tier Pardo Yachts (Ita­lie)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.