• Evo R6

L’Evo R6 est un grand open qui a du chien, sou­li­gné par son pro­fil acé­ré et des lignes ten­dues et spor­tives. Comme l’Evo 43 sor­ti en 2015, il pos­sède un cock­pit ex­ten­sible, un de­si­gn contem­po­rain et des fi­ni­tions exem­plaires.

Neptune Yachting Moteur - - Sommaire -

Lorsque Valerio Ri­vel­li­ni est ar­ri­vé au sa­lon de Cannes il y a cinq ans pour pré­sen­ter l’Evo 43, son tout pre­mier mo­dèle, il était loin d’ima­gi­ner ce que l’ave­nir lui ré­ser­vait. L’Evo 43 est un open mi­ni­ma­liste au cock­pit dé­pouillé, qui dis­si­mule de nom­breux sys­tèmes in­no­vants et tech­no­lo­giques comme un cock­pit ex­ten­sible, une plage de bain mo­du­lable, du mo­bi­lier… mo­bile et un contrôle in­té­gral du ba­teau via un écran tac­tile et des ta­blettes. L’Evo 43 a connu un suc­cès im­mé­diat. Il a été pré­sen­té dans tous les grands sa­lons in­ter­na­tio­naux et plu­sieurs ver­sions ont été dé­cli­nées sur la base du pre­mier mo­dèle.

Un cock­pit in­tel­li­gent

Ce suc­cès et ces cinq an­nées, Valerio les a mis à pro­fit pour des­si­ner et construire l’Evo R6, qui s’af­fiche fiè­re­ment comme le na­vire ami­ral de la gamme qui, il est vrai, ne compte que deux mo­dèles. L’Evo 43 a ou­vert la voie, étant presque en avance sur son époque. Le R6 suit le même che­min mais avec un peu plus de sa­gesse et de ma­tu­ri­té. Es­thé­ti­que­ment, le ba­teau est plu­tôt très réus­si, avec une ligne de pont qui part de l’étrave droite comme une lame pour des­cendre dou­ce­ment jus­qu’à la plage de bain. Le bor­dé ver­ti­cal est per­cé dans sa par­tie haute de deux hu­blots longs et fins, et d’une écope

Texte An­toine Ber­te­loot - Pho­tos Jé­rôme Ké­la­go­pian et DR

46 Le cock­pit ex­ten­sible et la plage ar­rière mul­ti­fonc­tion sont les iden­ti­fiants forts de la marque. Ces élé­ments ont été dé­ve­lop­pés sur le pre­mier Evo 43.

Lan­cé à pleine vi­tesse, l’Evo R6 af­fiche un com­por­te­ment sain, avec puis­sance, ré­ac­ti­vi­té et sou­plesse. 47

La ma­jeure par­tie du temps d’un open se passe au mouillage. Le chan­tier l’a très bien com­pris et pro­pose un cock­pit et une plage de bain, qui sont par­faits pour ces mo­ments de dé­tente.

Le hard-top pro­tec­teur, avec un toit ou­vrant et un pare-brise in­té­gral, abrite le car­ré, une mé­ri­dienne, une cui­sine et le poste de pi­lo­tage.

L’étrave fine et les lignes d’eau mar­quées fa­vo­risent le pas­sage dans la mer. L’Evo R6 mouille très peu.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.