Ac­cro­chage-hom­mage de grande fac­ture au Mu­sée Bon­nard

Nice-Matin (Cannes) - - Région Cannoise - NEL­LY NUSSBAUM

Le style Bon­nard est unique et re­con­nais­sable. Une oeuvre très per­son­nelle qui fait que l’ar­tiste est connu et ap­pré­cié dans le monde en­tier. Si ses oeuvres de jeu­nesse sim­pli­fient la ligne et exaltent la cou­leur de fa­çon ar­bi­traire, c’est au tra­vers de ses pers­pec­tives plon­geantes, ses dé­cou­pages im­pré­vus et sur­tout la réa­li­té qu’il trans­fi­gure de fa­çon dé­co­ra­tive et fan­tai­siste qu’il forge son style.

Entre in­ti­misme et dé­co­ra­tion

Res­tant loin des cou­rants pic­tu­raux, Bon­nard tra­vaille des com­po­si­tions où la construc­tion donne sou­vent à voir par le jeu d’un mi­roir ou d’une fe­nêtre. Il uti­lise des tons fon­dus et donne à ses formes des contours im­pré­cis. Des scènes proches de l’in­ti­mi­té de sa vie ou de sa vi­sion de la na­ture sont des thèmes ré­cur­rents dans son oeuvre. «Toute ma vie, j’ai flot­té entre l’in­ti­miste et la dé­co­ra­tion », di­sait-il.

Le re­flet et la per­ti­nence d’une époque

C’est une cin­quan­taine de toiles ex­cep­tion­nelles, dont cer­taines n’ont ja­mais été pré­sen­tées au Can­net qui, pen­dant quatre mois s’af­fichent sur les ci­maises, des oeuvres ma­jeures is­sues du fond du mu­sée, de col­lec­tions pri­vées et d’ins­ti­tu­tions pu­bliques fran­çaises (mu­sée d’Or­say, Centre Pom­pi­dou et mu­sée Maillol). Le tra­vail d’une vie qui n’a trou­vé sa re­con­nais­sance que tar­di­ve­ment. Pour­tant, l’homme au­tant que le peintre était mo­ti­vé par une vraie ré­flexion : « Qu’est-ce qu’un ar­tiste ap­porte au monde ? » Construite de fa­çon chro­no­lo­gique et thé­ma­tique cet ac­cro­chage ré­pond à cette in­ter­ro­ga­tion. Car, bien qu’in­tem­po­relles, les toiles de Bon­nard sont le re­flet, peu­têtre idéa­li­sé, d’une époque. C’est aus­si l’oc­ca­sion de dé­cou­vrir « Les grands bou­le­vards », der­nière ac­qui­si­tion du mu­sée réa­li­sée grâce à la par­ti­ci­pa­tion du pu­blic. Sa­voir + Jus­qu’au 28 jan­vier 2018, Mu­sée Bon­nard 16, bd. Sa­di-Car­not, Le Can­net. Ou­vert tous les jours, sauf lun­di de 10 h à 18 h. Plein ta­rif : 5 € ; ta­rif ré­duit : 3,50 €, ta­rif fa­mille : 10 €. Tél. : 04.93.94.06.06. Site mu­see­bon­nard.fr

(Pho­to N.N.)

En  ans, le Mu­sée Bon­nard a vu pas­sé   vi­si­teurs.

(DR)

Sur les trois « Aman­diers » peints par Bon­nard, l’ex­po­si­tion en pré­sente dé­jà deux.

« La Route Rose », une des der­nières oeuvres de Bon­nard réa­li­sée au Can­net, sa ville d’adop­tion. (DR)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.