MOUANS-SAR­TOUX Les dé­pla­ce­ments en ques­tion

Nice-Matin (Cannes) - - Région Cannoise - D.G.

Et si on va­riait les moyens de trans­ports ? » La pro­po­si­tion a été lan­cée jeu­di par le vice-pré­sident du Pays de Grasse en charge de la mo­bi­li­té Gé­rard Del­ho­mez, lors d’une réunion pu­blique sur la ré­vi­sion du plan de dé­pla­ce­ment ur­bain du pays de Grasse. «Il faut tout ré­in­ven­ter, es­ti­mait le maire de Mouans-Sar­toux Pierre Aschie­ri, l’as­phyxie est to­tale. »

 % se dé­placent en voi­ture

« Le trans­port est une pro­blé­ma­tique forte du pro­jet de ter­ri­toire, sou­li­gnait Gé­rard Del­ho­mez. Je veux qu’elle soit une thé­ma­tique trans­ver­sale aux autres pro­blé­ma­tiques du pro­jet de ter­ri­toire: lo­ge­ment, at­trac­ti­vi­té, dé­ve­lop­pe­ment, com­merce… (...) On a des pistes. Le ca­bi­net Egis com­plète le diag­nos­tic fait en in­terne par une étude de fai­sa­bi­li­té fon­cière… » L’ob­jec­tif: flui­di­fier le tra­fic, pen­ser la mo­bi­li­té au­tre­ment que par la route. Ra­phaël Fla­tot, res­pon­sable du ser­vice dé­pla­ce­ment trans­port à la CAPG, et Ka­tia Leh­nert du ca­bi­net Egis ont don­né un bref état des lieux: une forte dis­pa­ri­té des ter­ri­toires, une concen­tra­tion de ser­vices dans les zones ur­ba­ni­sées qui gé­nèrent beau­coup de tra­fic et une de­mande de sta­tion­ne­ment très forte, un flux concen­tré dans le temps et l’es­pace qui ac­croît les phé­no­mènes de sa­tu­ra­tion, un sys­tème de dé­pla­ce­ments com­plexe qui rend la voi­ture in­con­tour­nable, une to­po­gra­phie qui offre peu de marge de ma­noeuvre… « 75 % des dé­pla­ce­ments se font en voi­ture, 16 % à pied, 4 % en col­lec­tif et 3 % en vé­lo», sou­li­gnait Ka­tia Len­hert.

« De vraies so­lu­tions existent »

Quatre grands pro­jets sont à l’étude ou en cours de réa­li­sa­tion. Deux pro­lon­ge­ments de pé­né­trantes sont pré­vus au car­re­four des Quatre-Che­mins, le­quel draine 20000 vé­hi­cules/jour, les tra­vaux de construc­tion de l’échan­geur à La Paoute de­vraient dé­bu­ter fin 2018-2019 pour une réa­li­sa­tion en 2020-2021. Un échan­geur à Fré­dé­ric-Mis­tral de­vrait per­mettre de sou­la­ger le quar­tier ouest en don­nant un ac­cès plus di­rect à la pé­né­trante. Une étude est lan­cée pour désa­tu­rer la cir­cu­la­tion de St-Jacques au Ti­gnet. Un sché­ma di­rec­teur cy­clable de­vra pré­voir des amé­na­ge­ments et des sta­tion­ne­ments sé­cu­ri­sés, avec pour ob­jec­tif 75 km de li­néaires prio­ri­taires, des lo­ca­tions de vé­lo à as­sis­tance élec­trique se­ront pro­po­sés en 2018. L’amé­na­ge­ment de par­king de co­voi­tu­rage, comme ce­lui à l’en­trée de Mouans-Sar­toux ou le fu­tur par­king re­lais au châ­teau, de­vrait sou­la­ger le tra­fic. «Il y a de vraies so­lu­tions, il suf­fit d’y croire», concluait le vice-pré­sident. Une en­quête pu­blique fin 2018 pré­sen­te­ra un pre­mier plan d’ac­tions au pu­blic.

Beau­coup de thèmes au­tour de la cir­cu­la­tion sa­tu­rée évo­qués lors de cette réunion pu­blique sur la ré­vi­sion du plan dé­pla­ce­ment ur­bain du Pays de Grasse. (D.G.).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.