Six proxé­nètes al­ba­nais sous les ver­rous à Nice

Nice-Matin (Cannes) - - Côte D’azur - G. L.

Les deux der­niers ont été dé­fé­rés hier ma­tin de­vant le pro­cu­reur de la Ré­pu­blique de Nice, les quatre autres jeu­di soir. Six proxé­nètes Al­ba­nais qui ex­ploi­taient un vaste ré­seau de pros­ti­tuées sur la pro­me­nade des An­glais ont été en­ten­dus, mis en exa­men et écroués. Dix-sept per­sonnes étaient en garde à vue de­puis mar­di dans les lo­caux de la po­lice ju­di­ciaire de Nice. Un vé­ri­table tra­vail de four­mi, de dix-huit mois, pour les en­quê­teurs de la bri­gade de ré­pres­sion du ban­di­tisme et du proxé­né­tisme de la PJ. Les trois hommes, (de 37 à 51 ans) et trois femmes (de 26 à 41 ans), qui en­dos­saient le rôle de mères ma­que­relles, sont dé­sor­mais à la mai­son d’ar­rêt de Nice. Tous au­raient eu un rôle ac­tif dans ce ré­seau. Les pros­ti­tuées étaient lo­gées dans de sor­dides condi­tions dans des meu­blés du quar­tier de la Gare à Nice, pri­vées de leurs pa­piers et contraintes à se pros­ti­tuer sur la pro­me­nade. Les coups pleu­vaient par­fois sur les « ré­cal­ci­trantes». Les vic­times, près de onze jeunes femmes ré­duites à l’état d’es­claves sexuelles, ont été li­bé­rées à l’is­sue de leurs au­di­tions. Mais peu osent en gé­né­ral se consti­tuer par­tie ci­vile. Une ins­truc­tion a été ou­verte et une com­mis­sion ro­ga­toire lan­cée. Il s’agi­ra dé­sor­mais pour la jus­tice de re­mon­ter les in­nom­brables vi­re­ments ban­caires re­trou­vés dans ce dos­sier, at­tes­tant que l’ar­gent par­tait di­rec­te­ment à l’étran­ger une fois col­lec­té. Se­lon nos in­for­ma­tions, une somme de 10000 eu­ros en li­quide au­rait été sai­sie. Le ré­seau se dé­ployait à Nice, mais aus­si en Al­ba­nie et en Ita­lie.

Les filles, pri­vées de pa­piers, étaient ré­gu­liè­re­ment ta­bas­sées. (Pho­to illus­tra­tion ar­chives N-M)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.