Un Ni­çois ex­tra­dé d’Ita­lie pour ré­pondre de cam­brio­lages

Nice-Matin (Cannes) - - Côte D’azur -

L’af­faire, ra­con­tée par nos confrères de La Dé­pêche du mi­di, dé­bute à l’été 2016 en Haute-Ga­ronne. À Bu­zet-sur-Tarn, une femme vic­time d’un cam­brio­lage en pleine nuit est me­na­cée par le mal­frat, ar­mé d’un ta­ser. Ce der­nier par­vient à prendre la fuite au vo­lant du vé­hi­cule de sa vic­time. Mais sur les lieux du for­fait, il laisse aux en­quê­teurs ADN et em­preintes di­gi­tales. Les gen­darmes par­viennent à re­mon­ter la piste du cam­brio­leur : un homme de 35 ans do­mi­ci­lié à Nice. Un juge d’ins­truc­tion tou­lou­sain ouvre alors une in­for­ma­tion ju­di­ciaire. Per­qui­si­tion­né, son do­mi­cile ni­çois confirme les soup­çons : les forces de l’ordre y re­trouvent plu­sieurs ob­jets si­gna­lés comme vo­lés (vé­hi­cules, ma­té­riel in­for­ma­tique…) Après quelques re­cherches, les en­quê­teurs re­trouvent la trace du Ni­çois… dans une pri­son ita­lienne, où il est in­car­cé­ré en sep­tembre 2016 pour des faits si­mi­laires, ag­gra­vés par un port d’arme.

Des for­faits jusque dans l’ar­rière-pays?

Ex­tra­dé, il est au­di­tion­né en France où il re­con­naît tous les dé­lits qui lui sont re­pro­chés: six cam­brio­lages ou home-ja­ckings, et le vol de cinq voi­tures (dont trois ont été in­cen­diées). L’homme sé­vis­sait entre la Hau­teGa­ronne et les Alpes-Ma­ri­times, où il se­rait pas­sé à l’ac­tion à Nice, Cagnes-sur-Mer ou Villars-sur-Var. In­car­cé­ré en Haute-Ga­ronne, il de­vra pro­chai­ne­ment ré­pondre de ses actes de­vant le tri­bu­nal cor­rec­tion­nel de Tou­louse.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.