Les maux de l’amour

Nice-Matin (Cannes) - - Détente - C. C.

M

De Sa­ra Fo­res­tier (France). Avec Sa­ra Fo­res­tier, Re­douanne Har­jane, Jean-Pierre Léaud. Du­rée :  h . Genre : drame. Notre avis : ♣

L’his­toire

Lorsque Mo (Re­douanne Har­jane) ren­contre Li­la (Sa­ra Fo­res­tier), jeune fille bègue et ti­mide, c’est le coup de foudre. Il va im­mé­dia­te­ment la prendre sous son aile. Mais elle est loin d’ima­gi­ner que lui aus­si porte un se­cret : il ne sait pas lire.

Notre avis

En , Sa­ra Fo­res­tier était ré­vé­lée dans L’Es­quive d’Ab­del­la­tif Ke­chiche... et force est de consta­ter que le cô­té so­cial et le na­tu­ra­lisme du réa­li­sa­teur pal­mé pour La Vie d’Adèle a ins­pi­ré l’ac­trice tren­te­naire au mo­ment de pas­ser der­rière la ca­mé­ra. En­core au­rait-il fal­lu avoir son tact. Sur une idée in­té­res­sante : la love sto­ry entre deux êtres re­pliés sur eux-mêmes, M en­chaîne les si­tua­tions fac­tices. Quelques scènes char­nelles ou échanges de re­gards com­plices ne suf­fisent pas à nous faire croire en cet amour où cha­cun n’existe qu’à tra­vers ses pro­blèmes. Se confiant le rôle prin­ci­pal Sa­ra Fo­res­tier, trop âgée – on peine à croire qu’elle passe son bac – cherche la per­for­mance en imi­tant plus ou moins bien le bé­gaie­ment se­lon les scènes. Quant à Re­douanne Har­jane, trans­fuge du one-man-show, sa pres­ta­tion manque de jus­tesse. Ré­sul­tat la poé­sie ne sur­git ja­mais... ou seule­ment sur les chan­sons de Ch­ris­tophe uti­li­sées dans la BO... Em­bar­ras­sant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.