‘‘ Mon équipe aime les matchs bling-bling ” Claude Puel

Nice-Matin (Menton) - - Sports - PHI­LIPPE CAMPS

« C’est ra­geant ! On avait un truc à faire. On n’a pas su le faire. Le groupe gran­dit mais il manque en­core de ma­tu­ri­té. », di­ra plus tard Pa­py Men­dy, aga­cé d’avoir ra­té la marche et de s’être vau­tré au pied au po­dium. Le match ? A ou­blier. « On a fait une très mau­vaise en­tame. Pleine de dé­chets et d’ap­proxi­ma­tions », sou­ligne coach Puel. Par­ta­geur, il jette la faute comme les confet­tis. Y’en a pour tout le monde : « Je suis fau­tif, le staff est fau­tif, les joueurs sont fau­tifs. Mais per­sonne ne triche. On s’est trom­pé. C’est tout. J’ai vu trop de failles in­di­vi­duelles pour trou­ver les bonnes ré­ponses. » Claude Puel ne li­vre­ra au­cun nom. Ni aux jour­na­listes. Ni aux po­li­ciers. Ce n’est pas parce que le point presse se tient à 13 h que l’en­traî­neur se voit contraint de qui nous di­ra en­core tout le mal qu’il pense du syn­thé­tique : « Je suis com­plè­te­ment contre cette sur­face ! » Il fau­dra pour­tant faire avec. Et faire sans Has­sen sus­pen­du. « Pe­nal­ty, car­ton rouge : en­core une double peine qui ne s’im­po­sait pas... » souffle Puel. Lo­rient, c’est de­main. Juste avant la ve­nue du PSG ven­dre­di. « Lo­rient ? Je vais voir. Pa­ris ? Je suis sûr qu’on y se­ra. Même sur une jambe. Il y au­ra du monde et des ca­mé­ras. Ce se­ra un match bling-bling. Et mon équipe aime les machs bling­bling... » lance Claude Puel, comme on en­voie un mes­sage. « On a une équipe jeune. Face au PSG, elle vou­dra en­core se mon­trer », confirme Pa­py Men­dy. Se mon­trer, c’est bien. Dé­mon­trer, c’est mieux. Ha­tem Ben Ar­fa est re­ve­nu grip­pé du stage avec l’équipe de France. La rai­son, peut-être, d’un coup de moins bien.

(Pho­tos AFP)

Duel Se­riRe­gat­tin

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.