SUR­VEILLEZ AUS­SI…

Octane (France) - - Marché / À Venir -

La Ro­lex Cos­mo­graph Day­to­na of­ferte à Paul New­man par sa femme, Joanne Wood­ward, en 1972, de­vrait dé­pas­ser le mil­lion de dol­lars chez Phil­lips, à New York le 26 oc­tobre.

Les Cos­mo­graph ré­fé­rence 6239, 6241, 6162, 6263, 6264 et 6265 avec l’une des quatre op­tions de ca­dran spé­ci­fiques sont connues comme les “Paul New­man” suite à l’as­so­cia­tion de l’ac­teur avec ce mo­dèle. Étant de­ve­nues les Ro­lex vintage les plus re­cher­chées, leur va­leur est consé­quente, mais celle de New­man a tou­jours été consi­dé­rée comme le Saint Graal des col­lec­tion­neurs.

On pen­sait que la montre (ré­fé­rence 6239) était res­tée en pos­ses­sion de la star jus­qu’à sa mort en 2008, mais il l’a don­née en 1984 à James Cox, un ami de sa fille Nell, âgé de 13 ans, pour le “re­mer­cier” d’avoir réparé une ca­bane dans la pro­prié­té de New­man à West­port (USA). Wood­ward avait ache­té la montre chez Tif­fa­ny et fait gra­ver le dos du boî­tier des mots

“Drive ca­re­ful­ly, me” [conduit pru­dem­ment, moi] quand son ma­ri a eu l’idée de s’en­ga­ger en sport au­to­mo­bile.

Les bé­né­fices de la vente de la montre iront à la Nell New­man Foun­da­tion, créée en 2010 pour sou­te­nir des pro­jets in­cluant le bien-être ani­mal et l’en­vi­ron­ne­ment.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.