Un mil­lion de Porsche 911, dis­pa­ri­tion de Tom Tjaar­da et d’eric Broad­ley…

Après 52 ans et 7 gé­né­ra­tions, la doyenne des Porsche a tou­jours la san­té.

Octane (France) - - Sommaire - Texte John Si­mis­ter

LE 11 MAI 2017 à 9h30, la mil­lio­nième Porsche 911 (une Car­re­ra S à la pein­ture spé­ciale Irish Green, avec badges do­rés) a quit­té la ligne de pro­duc­tion de l’usine de Zuf­fen­hau­sen. Soit 52 ans, 7 mois et 27 jours après que la pre­mière 911 de sé­rie en a fait de même, le 14 sep­tembre 1964, soit un an après la pré­sen­ta­tion du pro­to­type 901 au Sa­lon de Francfort.

Ça fait certes beau­coup de 911, mais pour­quoi ce­la a-t-il pris au­tant de temps ? Tout est une ques­tion de point de vue. La 911 est-elle une spor­tive ex­clu­sive ou une voi­ture de grande pro­duc­tion ca­li­brée pour le mar­ché haut de gamme ? La ré­ponse tient un peu des deux.

La pro­duc­tion en grande sé­rie est une réa­li­té pour les ver­sions mo­dernes, avec des chiffres de pro­duc­tion consi­dé­ra­ble­ment plus éle­vés qu’à l’époque du re­froi­dis­se­ment par air. Les mo­dèles à re­froi­dis­se­ment li­quide, ini­tiés par la gé­né­ra­tion 996 de 1997, sont plus ra­pides et éco­no­miques à as­sem­bler, grâce aux com­po­sants et à la struc­ture avant par­ta­gés avec le Boxs­ter, un concept qui per­dure avec la 991 ac­tuelle.

Les dé­buts furent mo­destes : en 1965, pre­mière an­née com­plète, 3 300 voi­tures ont été as­sem­blées, soit un dixième des chiffres ac­tuels. La pro­duc­tion a grim­pé jus­qu’à la crise du pé­trole des an­nées 70 et au dur­cis­se­ment des normes d’émis­sions amé­ri­caines. Celles-ci ont ra­len­ti les ventes aus­si vite qu’elles ont neu­tra­li­sé la puis­sance des mo­teurs. Les ventes se sont re­lan­cées à la fin des an­nées 70, avant de re­tom­ber lorsque Porsche a es­sayé de re­nier sa voi­ture de sport, dé­mo­dée, à la fa­veur de nou­veaux mo­dèles à mo­teur avant et à re­froi­dis­se­ment li­quide.

Heu­reu­se­ment, un nou­veau PDG, Pe­ter Schutz (un Amé­ri­cain d’ori­gine al­le­mande), est ar­ri­vé en 1980 pour sau­ver ces voi­tures

à mo­teur ar­rière qui ont tou­jours été la marque de fa­brique de Porsche. La 911 a alors re­çu de nou­veaux mo­teurs, le nom Car­re­ra a été res­sus­ci­té et une ver­sion Ca­brio­let est ve­nue en­ri­chir le ca­ta­logue. Le reste ap­par­tient à l’his­toire.

Plus d’un de­mi-siècle après sa nais­sance et mal­gré le fait qu’elle soit la der­nière voi­ture de pro­duc­tion à mo­teur lon­gi­tu­di­nal en porte-àfaux ar­rière, la 911 semble im­mor­telle, même s’il ne reste au­jourd’hui rien de la voi­ture d’ori­gine, si ce n’est son ar­chi­tec­ture.

Quant à la mil­lio­nième 911, elle va par­tir en tour­née mon­diale, en pas­sant par le Nür­bur­gring, l’écosse, les USA et la Chine. Elle sur­vi­vra sans doute à tout ce­la pour pour­suivre son exis­tence au mu­sée Porsche. Et nous at­ten­dons main­te­nant la 2 000 000e 911.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.